Elections en Bavière : les Verts font une percée

Les écologistes font une percée avec 17,7 % des suffrages. «Nous avions dit que nous souhaitions nous trouver en deuxième position, parce que la Bavière a besoin plutôt d’une politique qui donne du courage plutôt qu’une politique qui distille la peur», a déclaré Katharina Schulze. Les écolos obtiennent 30% dans les villes de plus de 100 000 habitants dont 31% à Munich, la capitale bavaroise.

http://www.leparisien.fr/international/elections-en-baviere-une-gifle-pour-les-allies-de-merkel-les-verts-font-une-percee-14-10-2018-7918824.php

Prolonger :

Sur Médiapart, 15 octobre 2018 Par Thomas Schnee

L’élection bavaroise pousse la «GroKo» berlinoise vers l’abîme

(...)

En termes de progression et de réalisation des objectifs, les grands gagnants du scrutin sont les Verts (17,5 %) (...) Arrivés en deuxième position avec 17,5 %, les écologistes doublent leur score habituel en récupérant autant d’électeurs conservateurs modérés (200 000) que de sociaux-démocrates désabusés. Ils ont aussi convaincu le cœur des grandes villes bavaroises où ils arrivent désormais en tête.

« La candidate écologiste Katharina Schulze a fait un sans-faute », commente Ursula Münch, directrice de l’Académie de formation politique à Tutzing, en Bavière : « Elle est jeune, dynamique, à l’écoute des gens et, sans abandonner son credo pro-européen et son refus d’une politique migratoire restrictive, elle a su se positionner sans complexe sur des thèmes conservateurs tels que l’agriculture, le sentiment patriotique régional ou la sécurité intérieure. »

Le score des écologistes, qui a été aussi dopé par le vote féminin, est la preuve que la sociologie bavaroise a beaucoup évolué.

(...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.