Faux, escroquerie au jugement. Et le procureur, les commissaires ?

Des avocats ont déposé plainte contre les policiers de l’enquête de Viry-Chatillon d’octobre 2016 ayant abouti à l’incarcération d’innocents. . Ils dénoncent des « faux en écriture publique », des « violences volontaires », une « escroquerie au jugement ». Ne pas négliger la responsabilité du ministère public et des commissaires.