La télé à Bolloré censure les femmes noires qui citent Assa Traoré

Annabelle Lengronne a été coupée au montage sur Canal+ Afrique pour avoir cité Assa Traoré. La journaliste Claire Diao, qui présente l'émission Ciné Mag, sur Canal+ Afrique, affirme que sa direction a censuré son invitée, l'actrice Annabelle Lengronne, pour avoir évoqué favorablement Assa Traoré. L'équipe a démissionné pour dénoncer le comportement de Frédéric .

https://www.20minutes.fr/arts-stars/medias/2824703-20200718-annabelle-lengronne-coupee-montage-canal-afrique-apres-avoir-cite-assa-traore

Claire Diao, journaliste qui anime l'émission de cinéma sur Canal+ Afrique, Ciné Le Mag, a démissionné avec son équipe en expliquant :

  • " Mardi 23 juin 2020, le tournage de l’émission Ciné Le Mag que j'anime depuis janvier 2019 a été interrompu par le directeur des programmes alors que l’invitée Annabelle Lengronne venait de citer le nom d’Assa Traoré comme figure féminine inspirante. Cette intervention a mené à la suppression de l’invitée du montage livré par les producteurs à la chaîne et diffusé ce 11 juillet 2020."

Annabelle Lengronne a également le sentiment d'avoir subi la censure :

  • " un moment, Claire Diao me pose la question : " Quelle est la femme noire qui t'inspire ? ". J'ai répondu Assa Traoré parce que, pour moi, c'est une femme qui va inspirer le cinéma, c'est une femme qui inspire la société et le cinéma, donc l'art ne va pas sans la politique." Elle aurait ensuite entendu " une voix, qui vient du plateau : on ne parle pas d'Assa Traoré ici. " C'est Frédéric Dezert, directeur des programmes de Canal+ International, qui explique que la séquence sera "de toutes les façons" coupée. (David Perrotin - Loopsider)

 

Prolonger :

La Française Assa Traoré à l’honneur lors des BET awards

La Française Assa Traoré, figure emblématique de la lutte contre les violences policières et le racisme depuis la mort de son frère Adama, « tué » selon elle par les forces de l’ordre françaises, a reçu dimanche le prix BET Global Good.

Canal+ Afrique en guerre contre Assa Traoré : l’équipe de « Ciné Le Mag » sort la carte solidarité et démissionne

Canal+ Afrique est au centre d’une grande polémique, depuis quelques jours. En réponse à une question pendant le tournage de l’émission « Ciné Le Mag », la chroniqueuse Annabelle Lengronne a cité le nom de la militante anti-racisme Assa Traoré comme une figure inspirante. Un nom qui ne devrait visiblement pas être cité car Fréderic Dezert, directeur des programmes, s’est dépêché de l’interdire. Le montage de l’émission présentée par Claire Diao a ensuite été coupé. Le geste de trop qui a poussé toute l’équipe de « Ciné Le Mag » à déposer une lettre de démission commune.

Sur Canal+ Afrique, Assa non grata

La journaliste Claire Diao, qui présente l'émission Ciné Mag, sur Canal+ Afrique; affirme que sa direction a censuré un passage où son invitée, l'actrice Annabelle Lengronne, fait l'éloge d'Assa Traoré. Toute l'équipe a démissionné en signe de protestation.

Seine-Maritime : la permanence de la députée LREM Sira Sylla ciblée par le groupe d'extrême droite Génération identitaire

Le groupuscule a déployé une banderole pour dénoncer les propositions de l'élue sur les transferts d'argent vers l'Afrique. Cette action a été dénoncée par plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre, Jean Castex, qui évoque des "attaques indignes".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.