Haykal Rezgui Raouaji, policier victime du racisme dans la police

En octobre 2019, le brigadier de police Haykal Rezgui Raouaji dénonce par écrit le racisme dans sa brigade auprès de sa direction. Face à l’inaction de sa hiérarchie et aux représailles, il a décidé de porter plainte pour racisme, harcèlement moral et discrimination.

https://www.rue89strasbourg.com/le-calvaire-de-haykal-rezgui-raouaji-policier-strasbourgeois-victime-du-racisme-de-ses-collegues-189628

Un policier ne devrait pas dire ça. Arrivé à Strasbourg en septembre 2018, Haykal Rezgui Raouaji aurait peut-être dû taire les propos racistes de ses collègues de la Formation motocycliste urbaine départementale (Fmud) de la police nationale à Strasbourg.

Dans sa demande de mutation d’octobre 2019, le brigadier de police aurait dû passer sous silence « les brimades et les commentaires condescendants en rapport avec [s]es origines », les « bicots » et autres « bougnoules » utilisés quotidiennement par les policiers à moto… Attaché à l’idéal d’une police exemplaire, le père de famille de 37 ans ans a décidé de dénoncer publiquement la xénophobie ambiante dans cette unité de police. Il a porté plainte pour racisme, harcèlement moral et discrimination. (...)

 

Prolonger :

Torture au tribunal de Paris, la hiérarchie policière méprise ses obligations légales

Mais de qui se moque la police ? Monsieur BENMOHAMED révèle à sa hiérarchie des actes de torture qui durent depuis des mois au sein du palais de justice et rien ne se passe jusqu'à ce qu'il doive, en dernier recours, témoigner à visage découvert dans la presse. Et les obligations du code de procédure… (...)

Policiers de Rouen et groupe WhatsApp raciste: les enquêtes s’accélèrent

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article de Camille Polloni : Policiers de Rouen et groupe WhatsApp raciste: les enquêtes s’accélèrent, publié sur Mediapart le… (...)

8000 policiers sur un groupe Facebook s'échangent des messages racistes

Racisme dans la police: 8000 policiers sur un groupe Facebook où s'échangent des messages racistes - Sur ce groupe “TN Rabiot Police Officiel”, s'échangent des messages racistes, sexistes, homophobes et même “des appels au meurtre”. (...)

La gifle d'un policier est un traitement inhumain et dégradant

La gifle d'un policier est un traitement inhumain et dégradant (art. 3 de la CEDH prohibant la torture) et l'Etat a l'obligation positive (art. 1 de la CEDH) d'enquêter et de garantir l'effectivité du droit à un recours effectif (art. 13 de la CEDH). (...)

Racisme dans la police : l’analyse de Sud Intérieur

Le racisme dans la police est une question ancienne. Le cliché du policier raciste est bien implanté dans l’imaginaire collectif. Mais le racisme policier est-il une réalité ? Si oui, dans quelle mesure ? S’agit-il de quelques cas isolés, les fameuses « brebis galeuses », ou d’un phénomène systémique ?

Sud Intérieur n’a pas de réponse claire et définitive mais le syndicat, par son expérience de l’institution policière (et des responsables des services de l’État de manière générale), d’une part , et la documentation abondante sur le racisme et les pratiques discriminantes dans la police (sociologie, histoire, reportages, rapports du Défenseur des Droits) (1) propose une analyse qui appelle au changement depuis des années mais que l’administration persiste à ignorer.

Sud Intérieur, depuis sa création en 2002, a toujours dénoncé le racisme et toutes formes de discrimination, tant au sein du ministère de l’Intérieur qu’au sein de la société française, comme le fait pareillement l’ensemble de l’Union Syndicale Solidaires. Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit. C’est une violence qui se manifeste jusqu’au sein des forces de sécurité, notamment. (...)

Comment dysfonctionne la police en humiliant ses bons éléments

L'Assemblée nationale a désigné une Commission d'enquête sur les moyens des forces de sécurité. Le témoignage de Noam Anouar démontre cependant comment la police gaspille des compétences et ses meilleurs agents, au mépris de la légalité, de la sécurité du public et de l'intérêt général. (...)

Enquête sur les mauvais traitements commis par la police en Europe

Etude comparée de sept pays de l’Union européenne (juin 2017) (...)

 

Sénat :

Voir not. :

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.