Gilets jaunes : un journaliste indépendant interpelé

Les mains dans le dos, menotté malgré son casque siglé TV, entre deux CRS. Le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été interpellé, samedi 20 avril, en pleine manifestation des "gilets jaunes", place de la république, selon plusieurs témoignages photos et vidéos publiés sur Twitter.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-un-journaliste-independant-interpelle-dans-la-manifestation-parisienne_3407561.html

Le reporter @GaspardGlanz vient d'être arrêté, place de la République #libertedelapresse #Acte23 @davduf pic.twitter.com/jjurz4IAKC

— Vidooshan (@vidooshan) April 20, 2019

pic.twitter.com/W5vzL1z54W

— LaMeutePhotographie (@LaMeutePhoto) April 20, 2019

Fondateur du site Taranis News, Gaspard Glanz est un habitué des mouvements sociaux, dont il filme régulièrement les manifestations. Il s'était fait connaître au moment du mouvement Nuit Debout et s'est fait une spécialité des vidéos tournées au plus près des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

La nouvelle de son arrestation, qui intervient quelques heures après celle du photographe indépendant Alexis Kraland, a déclenché une vague d'indignations sur les réseaux sociaux.

Les journalistes @akraland et @GaspardGlanz couvrent les mouvements sociaux depuis des années. Ils font leur travail. Leur arrestation est scandaleuse. #Solidarité #InformerNestPasUnDelit
https://t.co/Jop0cWYx65

— Mathieu Molard (@MatMolard) April 20, 2019

Allo @Place_Beauvau vous avez arrêté un journaliste qui était sur place pour faire son travail. Merci de relâcher @GaspardGlanz immédiatement. https://t.co/X6TGWDjctW

— Pierre France (@francepierre) April 20, 2019

Libérez @GaspardGlanz ! https://t.co/FPFpLF7TdY

— Christophe Gueugneau (@gueugneau) April 20, 2019

 

Prolonger :

"Gilets jaunes" : un député LREM qualifie l'un des leaders du mouvement de "débile profond"

Jacques Marilossian, élu de la majorité dans les Hauts-de-Seine, a tenu ces propos en direct sur BFMTV en parlant de Jérôme Rodrigues.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.