Un négationniste incarcéré pour ses propos antisémites

La fin de l'immunité des dérives criminelles du langage ? L'antisémitisme, le racisme et la discrimination ne sont pas des opinions. Ce sont des infractions.

https://www.francetvinfo.fr/societe/antisemitisme/le-negationniste-herve-ryssen-incarcere-apres-plusieurs-condamnations-pour-des-propos-antisemites_4112455.html

 

Prolonger :

Les mots sans les choses

Le Journal des idées par Jacques Munier

Le président a substitué au mot "communautarisme" celui de "séparatisme". On peut s’interroger sur le sens de ce glissement lexical et sémantique.

A Beauvau, Darmanin fait de la com au Kärcher

9 sept. 2020 Par Ellen Salvi

Questions identitaires, politique du chiffre, coups de menton… Avec Darmanin à l’Intérieur, Macron recycle les vieilles recettes de Sarkozy. Le chef de l’État espère ainsi occulter la crise sociale et ravir l’électorat de droite. Au risque de cliver davantage la société.

Avec le « séparatisme », le gouvernement cible les musulmans

8 sept. 2020 Par Camille Polloni

Par bribes, le gouvernement dévoile ce qu’il entend par « séparatisme » et comment il compte lutter contre, invoquant des « zones grises » dans le droit actuel. Pourtant, dès le moindre soupçon, les pouvoirs de l’administration sont déjà exorbitants.

« Ensauvagement »: Gérald Darmanin heurte jusqu’au sein de LREM

29 juil. 2020 Par Héléna Berkaoui et Iban Raïs

Devant les députés, mardi, le ministre de l’intérieur a défendu son usage du terme « ensauvagement ». Il tient ces derniers jours un discours qui rappelle, à beaucoup, son ancien mentor Nicolas Sarkozy. Si la gauche s’indigne, le malaise devient aussi palpable dans les rangs de la majorité.

La sauvagerie politique de Gérald Darmanin

29 juil. 2020 Par Edwy Plenel

Mis en cause pour des faveurs sexuelles qu’il est suspecté d’avoir obtenues en échange d’interventions politiques, lié à un ex-président de la République triplement mis en cause par la justice, Gérald Darmanin n’aurait jamais dû être promu ministre de l’intérieur. Son comportement depuis montre que son départ serait de salubrité publique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.