L'économie mafieuse

RTBF : En Belgique, les mafias tentent d'infiltrer l'économie et de corrompre. Entretien avec le patron de la police judiciaire - France culture : L’économie du crime - Etc.

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_en-belgique-les-mafias-tentent-d-infiltrer-l-economie-et-de-corrompre-entretien-avec-le-patron-de-la-police-judiciaire?id=10613597

Prolonger :

L’économie du crime (actuellement)

Dans cette série, Entendez-vous l'éco cherche à éclairer un peu les facettes cachées de l’économie invisible par excellence, l'économie du crime.

Le Parquet européen commence ses activités  16 oct. 2020

Pour marquer solennellement le début officiel de ses activités, le Parquet européen a tenu à Luxembourg le 28 septembre dernier une séance d’installation de la première cheffe du Parquet, Laura Codruţa Kövesi, nommée en octobre 2019, ainsi que des premiers procureurs nommés en juillet dernier dont la langue de travail sera l’anglais.

Le néolibéralisme américain : justification rationnelle de la criminalité organisée

On ne peut pas réduire l'homme à la dimension économique, c'est une folie selon Franck Knight, un des maîtres de Milton Friedman. La "folie" - l'erreur - du néolibéralisme est de négliger la dimension anthropologique et éthique au point d'assimiler la criminalité à une démarche rationnelle d'homo oeconomicus.

Intégrer le trafic de drogue dans le PIB, ou la preuve des limites d’un fétiche économique

En mai prochain, l’Insee intégrera les activités de trafic de stupéfiants dans le calcul du produit intérieur brut (PIB) de 2017. Une mesure anecdotique dans les chiffres, mais révélatrice de la nature et des excès de cet indicateur vedette de l’économie moderne. Analyse - Romaric Godin - 6 févr. 2018

Même avec l'argent mafieux, l'Italie va toujours aussi mal

À partir de 2015, les États devront inclure l’argent de la drogue et de la prostitution dans le calcul de leur PIB. Moralement insupportable, économiquement injustifiable, cette manipulation est vaine. Même en intégrant ces activités, les chiffres de l’économie italienne restent catastrophiques.  Parti pris - Martine Orange - 24 sept. 2014

Hayek : Capitalisme ou démocratie, mais pas les deux à la fois

On retrouve là une vieille idée libérale, réaffirmée avec force dans le néolibéralisme, notamment par Hayek ou l’école dite du public choice, qui veut que la société libérale doit s’immuniser contre les exigences démocratiques. Si on le laisse faire, le peuple est capable de voter en faveur d’institutions…

Nouveau scandale bancaire : complicité et recel d'argent sale, notamment

En dépit de leurs déclarations d’intention, de nombreuses banques s’accommodent de l’argent douteux. Les FinCEN Files ont permis d’identifier au moins 2 000 milliards de dollars de transactions suspectes, dont 514 milliards de dollars concernent la banque JPMorgan, et 1 300 milliards de dollars la Deutsche…

Corruption : 990 milliards par an dans l'UE

Une nouvelle étude publiée sur le site du Parlement européen révèle le coût global de la corruption dans l’Union européenne.

La fraude fiscale coûte 2000 milliards d'euros par an à l'Europe

Les députés de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan (non inscrit) et du Nord Alain Bocquet (communiste) ont présenté, mercredi 9 octobre devant la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, le résultat des investigations qu'ils ont menées dans le cadre de la mission d'information sur les…

150 milliards par an en France de fraudes sur les impôts et les cotisations sociales

Selon les calculs d’Adrien Roux et d’Anticor, seules 0,002 % des affaires de corruption sont judiciarisées ! 150 milliards, c’est la somme de toutes les fraudes, évaluée par Charles Prats, un magistrat très fiable. Si on accumule fraude fiscale, argent de la corruption qui commence à pouvoir être valorisé,…

ISF : la réunion secrète à l'Elysée qui a accéléré sa suppression

ENQUETE du pôle ENQUÊTE DE RADIO FRANCE : Initialement prévue pour 2019, la réforme de l'ISF a été précipitée sous la pression d’économistes et de grands patrons, lors d'un rendez-vous secret avec des patrons du CAC 40 organisé à l'Élysée début juillet 2017.

Les patrons qui ont fait nommer Macron secrétaire général adjoint de l'Elysée.

"Président du CAC 40", "président des riches". Emmanuel Macron a été proposé - ou imposé ? - à François Hollande par Bernard Attali - Ex-patron du GAN et d’Air France, le frère de Jacques - Gérard Mestrallet (Suez), Jean-Pierre Clamadieu (Rhodia), Jean-Pierre Rodier (Pechiney), Serge Weinberg (Sanofi)…

Macron libéral et autoritaire

Géraldine Muhlmann - Professeur agrégé des universités en science politique - expose sur France culture qu'Emmanuel Macron a toujours été libéral et autoritaire et qu'il est étonnant que personne ne l'ait relevé.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.