Xi Jinping 习近平 s'emporte et perd la face

Expert reconnu de la Chine, Antoine Bondaz, a été la cible d’un déchaînement d’insultes de l’ambassade chinoise à Paris. Un tweet de l’ambassade traite le chercheur de « petite frappe » pour avoir révélé les pressions chinoises sur les parlementaires français souhaitant se rendre à Taïwan. L’ambassadeur chinois a été convoqué au ministère des affaires étrangères pour s'expliquer.

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210322-hy%C3%A8ne-folle-quand-l-ambassade-de-chine-%C3%A0-paris-insulte-un-chercheur-fran%C3%A7ais

Prolonger :

Ouïghours : la Chine réplique aux sanctions de l'UE contre quatre responsables chinois

Mise à jour :

L'offensive des «loups combattants» chinois

Les provocations du régime chinois à l’encontre des autres puissances reflètent la nouvelle ligne décomplexée, désormais assumée au grand jour par le président Xi Jinping qui a lancé ses « loups combattants », jeune garde musclée de sa diplomatie à l’assaut du monde. Faut-il y voir les prémices d’une nouvelle mondialisation dominée par Pékin ? 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.