Pollution numérique : la face cachée du clic

Le réseau est semblable à une immense toile qui ne cesse de s'agrandir à une ampleur démesurée. Ses conséquences sont nombreuses, notamment pour l'environnement. Le numérique et l'écologie sont-ils ennemis ou alliés ? Comment les géants du numérique invisibilisent-ils la pollution qu'ils génèrent ?

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/pollution-numerique-la-face-cachee-du-clic

Intervenants

Prolonger :

Le sac à dos écologique : MIPS

Par Tristan Duhamel Fondateur de Déclic Écologique

Le sac à dos écologique, qu’est-ce que c’est ? C’est le poids caché de l’ensemble des ressources naturelles (extraction, énergie, eau, biosphère…) nécessaires à la fabrication d’un produit.

Cela comprend toute la quantité de matériaux extraits et résidus, l’énergie et l’eau utilisée, la part de biosphère, ramenée à la proportion d’un exemplaire du produit. Son calcul est basé sur l’indicateur MIPS (mesure de la quantité des matières indispensables par unité de service).

On parle de sac à dos car celui-ci est invisible, caché derrière le produit en question.

Par exemple

  • un smartphone pèse entre 100 et 300 grammes : son sac à dos écologique représente environ 70 kg de matières. C’est énorme !
  • Pour un ordinateur de bureau, il faut compter 1,3 à 1,5 tonnes.
  • Le litre de jus d’orange, c’est un sac à dos d’une tonne.
  • Pour une alliance de 5 g., il faut compter 2 tonnes !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.