"Gilets jaunes" (all over the world) : vives tensions sur les Champs-Élysées

Des motards de la police venus en renfort ont été violemment pris à partie par des manifestants. L'un des policiers sort son arme, un autre va au corps-à-corps, mais sous la pluie de projectiles, ils sont obligés de prendre la fuite. Une répression politique des leaders est en cours mais le mouvement des "gilets jaunes" a traversé les frontières jusqu'à Taïwan.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-vives-tensions-en-fin-de-journee-sur-les-champs-elysees_3113105.html

La journée s'était pourtant déroulée dans le calme avec des "gilets jaunes" très mobiles, qui avaient gardé leur lieu de rendez-vous secret jusqu'à la dernière minute. Vendredi, ils avaient annoncé le château de Versailles (Yvelines), une diversion. Ils se sont en fait retrouvés à la butte Montmartre. Ils sont ensuite descendus dans les rues adjacentes. Direction boulevard Haussmann. Sur leur passage, ils parviennent même à rallier quelques touristes à leur cause. Quelques heures plus tard, certains sont bloqués par les gendarmes, près de la place de la Madeleine. Plusieurs sont interpellés dont l'organisateur de la manifestation, Éric Drouet. Au total, plus d'une centaine de personnes ont été interpellées dans une journée de contestation beaucoup plus calme que les semaines précédentes.

Prolonger :

Royaume-Uni, Portugal, Espagne, Taïwan, Serbie, Pologne, Hongrie, Belgique, Israël, Allemagne, Pays-Bas, Bulgarie, Egypte... Les "gilets jaunes" font des émules

A Lisbonne, la capitale portugaise, des utilisateurs de Facebook se sont inspirés de l'exemple français pour lancer un appel à la mobilisation pour le 21 décembre. En Pologne, des agriculteurs polonais vêtus de gilets jaunes ont bloqué pendant plusieurs heures, le 12 décembre, une autoroute en direction de Varsovie. (22% de hausse pour le smic en Espagne, des "gilets jaunes" en Pologne et Hongrie - Des millions de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre une loi favorisant les heures supplémentaires en Hongrie).

Eric Drouet, l'une des figures du mouvement, interpellé et placé en garde à vue à Paris

Eric Drouet, a été interpellé à Paris en marge d'une manifestation du mouvement, rue Vignon, dans le 8e arrondissement. Son arrestation a eu lieu vers 14h15. Il sera déféré au parquet dans la soirée a appris franceinfo de source judiciaire.

Selon une source judiciaire, il est retenu pour trois raisons : organisation illicite d'une manifestation sur la voie publique, port d'arme prohibé (laquelle ?), et participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations. Samedi matin, c'est notamment lui qui avait appelé les manifestants à se rendre à Montmartre, alors qu'un rassemblement des "gilets jaunes" était initialement attendu du côté de Versailles. 

Ce trentenaire est devenu en quelques semaines une des figures des "gilets jaunes", à coups de vidéos sur Facebook et d'appels à rejoindre la capitale pour manifester. Vendredi 7 décembre, le parquet de Paris avait déjà ouvert une enquête pour "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit" et "organisation d'une manifestation illicite" à son encontre. 

Le parquet avait reçu un signalement du préfet de police de Paris concernant une interview d'Eric Drouet sur BFMTV, dans laquelle il appelait les "gilets jaunes" à entrer dans l'Elysée. Le leader du mouvement sera entendu dans le cadre de ces investigations et devra "préciser la portée des propos qu'il a tenus", indiquait alors une source proche de l'enquête. "Je n'ai jamais dit que je voulais aller à l'Elysée pour tout casser mais pour se faire entendre", s'était-il défendu à l'époque.

 

E.L.O (Electric Light Orchestra) All Over The World

Status Quo Rockin all over the world

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.