Justice : répression politique à Biarritz

Le dispositif policier et judiciaire mis en place dans le Pays basque en marge du G7 est conséquent : 17 procureurs sont mobilisés, 300 cellules provisoires de garde à vue ont été installées. Objectif pour le gouvernement : éviter les militants en marge du sommet. Un dispositif que ces derniers dénoncent justement alors que les premières comparutions ont eu lieu.

http://www.rfi.fr/france/20190824-g7-biarritz-prison-ferme-trois-militants-allemands-fiches-ultra-gauche

Trois militants allemands sans casier judiciaire ont été condamnés à de la prison ferme.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.