Vers la réification de l'Etat, " institutions des institutions " (Hauriou)

"Elle se traduira ensuite par une marchandisation de l'Etat, par la perte de son autorité déjà bien fragile, qui aboutira à la désagrégation de notre pays en un mille-feuille communautaire", mettent-ils en garde, plaidant pour "une administration à l'abri du fait du prince".

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/recherche-d-emploi/fonction-publique/le-demantelement-de-fonctions-essentielles-a-l-efficacite-de-nos-institutions-est-engage-des-diplomates-denoncent-la-reforme-de-la-haute-fonction-publique_4636315.html

Dernière dénonciation en date des bricolages juridiques des apprentis sorciers de la majorité LREM/UDI/Modem, le sabordage de l'Etat, de sa neutralité, donc de son indépendance et de son impartialité.

La politique de liquidation judiciaire des actifs publics par la majorité s'en prend à l'Etat, réduit à son tour à l'état de " marchandise fictive " (Karl Polanyi - La Grande transformation).

Prolonger :

Perspectives pour la fonction publique - Rapport public 2003

30 novembre 2002

1. La France s'est préoccupée très tôt de se doter d'une fonction publique moderne, c'est-à-dire bénéficiant d'un "état"(1) opposable au pouvoir politique, pour la faire échapper au favoritisme et à l'arbitraire. (...)

2. Le statut de la fonction publique a permis que se constitue en France une fonction publique intègre, professionnelle et impartiale, aussi bien au service de l'Etat que des collectivités territoriales et des établissements publics. (...)

Notes :

1. Au sens de " situation juridiquement protégée ", comme le souligne le rapport de M. Jules Jeanneney, député, au nom de la Commission de l'administration générale, départementale et communale, des cultes et de la décentralisation, chargée d'examiner le projet de loi sur les associations de fonctionnaires, (Journal Officiel, Chambre des Députés, 2ème séance ordinaire du 11 juillet 1907), " La situation des fonctionnaires… n'a de valeur que si elle n'est point précaire, que si elle est à l'abri des fantaisies, des injustices, de l'arbitraire toujours possible du pouvoir, que si elle est gouvernée par des règles fixes dont le respect soit assuré, que si, pour tout dire en un mot, le fonctionnaire peut opposer au pouvoir son droit et si la fonction publique est, suivant le mot de Ihering, "juridiquement protégée ".

Le droit à la vie paisible macronien selon Bernard Arnault

19 avril 2021

Macron énonce le droit à la vie paisible dans un entretien au Figaro. Ce droit n'existe pas plus que le droit à la sécurité. Il s'agit d'un même sophisme pour justifier la mise en échec du droit à la sûreté, consacré, lui, par la constitution et les traités protecteurs des droits de l'homme ; lesquels ennuient les conservateurs réactionnaires comme l'article de Médiapart en apporte la preuve.

LVMH-Tiffany: cette lettre si embarrassante de Jean-Yves Le Drian

22 septembre 2020 Par Martine Orange

Grâce à un simple courrier, le ministre des affaires étrangères a permis à Bernard Arnault de stopper sa coûteuse opération de rachat de Tiffany. Toujours secrète, cette lettre se retrouve au cœur de la bataille judiciaire entre les deux groupes, qui se joue déjà aux Etats-Unis. Et elle pourrait devenir un boulet pour le Quai d’Orsay. 

Rachat de Tiffany: le coup de folie du Quai d’Orsay au service de LVMH

10 sept. 2020 Par Martine Orange

Ne voulant plus réaliser le projet de rachat de Tiffany qu’il jugeait désormais trop cher, Bernard Arnault a obtenu du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian une lettre qui lui a permis d’annuler son acquisition. Jamais un gouvernement n’est allé aussi loin dans le soutien d’un groupe privé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.