De la persécution des Rwandais en Ouganda au génocide des Tutsis au Rwanda

La première intervention de Médecins Sans Frontières (MSF) au Rwanda date d’octobre 1982, lorsque le président Milton Obote expulsa d’Ouganda 40 000 rwandophones (hutus et tutsis) jugés hostiles au pouvoir en place. Le Rwanda les qualifiait alors d’« Ougandais d’expression rwandaise » et ne souhaitait pas leur arrivée sur son territoire.

https://www.msf-crash.org/fr/publications/genocide-et-crimes-de-masse-lexperience-rwandaise-de-msf-1982-1997/chapitre-i-de-la

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.