Omerta sur une catastrophe industrielle majeure aux portes de Paris

La plus grande station d’épuration des eaux usées d’Europe détruite par le feu à côté de la capitale cet été nécessité trois à cinq ans pour la reconstruire, au prix, dans l’intervalle, d’une pollution gravissime de la Seine. Ce site enregistre des sinistres de plus en plus graves et sa gestion est entachée par des dévoiements sans précédent en matière de marchés publics.

https://blog.mondediplo.net/omerta-sur-une-catastrophe-industrielle-majeure

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.