Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

234 Billets

2 Éditions

Lien 30 mai 2021

Banalisation de l'animalité des rapports sociaux en France

Médiapart publie des brèves de l'AFP qui réduisent l'humain à l'état de gibier - de potence ? - en intitulant trois brèves de suite " France: chasse à l’homme en Dordogne pour retrouver un ex-militaire armé " et encore " France: chasse à l’homme en Dordogne pour retrouver un ex-militaire armé " en remettant les commentaires à zéro

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/300521/france-chasse-l-homme-en-dordogne-pour-retrouver-un-ex-militaire-arme-0

L'expression " chasse à l'homme " ainsi employée en France au 21° siècle donne une idée de la dégradation de la condition humaine dans ce pays.

Ce soldat appartenait au 126° régiment d'infanterie de Brive. Ce régiment a participé aux opérations de guerre en Afghanistan, en Centrafrique et au Mali.

La question de fond que semble poser cette actualité est que fait le gouvernement pour la prise en charge des symptômes post-traumatiques au retour des militaires qu'il envoie à la guerre ?

Ce n'est pas du tout mis en avant. Ce qui fait encore plus contraster le mépris pour la personne dont l'actualité met en avant l'aspect " chasse à l'homme "

D'autre part, cette affaire signale aussi l'absence de moyens que le pouvoir place dans la protection des femmes et des enfants face à la violence familiale. Le traitement de l'information méprise pareillement les victimes.

La personne recherchée porte un bracelet électronique.

A croire qu'il ne marchait pas. Ou, par économie budgétaire, il n'y a personne pour suivre les informations qu'envoient les bracelets et lancer l'alerte.

Un bracelet, puis hop, personne derrière ? C'est la start up judiciaire. Des gadgets liberticides au motif de la sécurité, mais que du vent, puisqu'il n'y a aucune sécurité et qu'on retombe à l'époque de la " chasse à l'homme ".

La cynégétique l'emporterait-elle sur la justice et le Droit chez les journalistes ? A rapprocher du grand confusionnisme de la manifestation policière devant l'Assemblée nationale où le ministre de l'intérieur et de nombreux élus sont venus soutenir des revendications appelant à la suppression de la constitution.

Cela promet pour les prochaines élections.

Prolonger :

Elections 2022 : état social dégradé en France, inégalités et injustices ont augmenté

Manifestation policière devant l'Assemblée : des politiques soumis à la flicosphère ?

Les trois brèves sur Médiapart à propos de la chasse à l'homme en Dordogne :

France: un homme recherché après avoir tiré sur les gendarmes

30 mai 2021 Par Agence France-Presse

Un homme armé était recherché dimanche matin en Dordogne, dans le sud-ouest de la France, après avoir tiré sur les gendarmes appelés pour un différend familial, a annoncé le préfet de Dordogne Frédéric Périssat.

2) La même information avec mise en abyme et accentuant la tension dramatique par l'assimilation de la personne recherchée à du gibier, provoquant 8 commentaires :

https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/300521/france-chasse-l-homme-en-dordogne-pour-retrouver-un-ex-militaire-arme

France: chasse à l’homme en Dordogne pour retrouver un ex-militaire armé

30 mai 2021 Par Agence France-Presse

Une chasse à l’homme était engagée dimanche matin en Dordogne, dans le sud-ouest de la France, pour retrouver un ancien militaire lourdement armé, recherché après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales.

3) Et une fois encore une brève avec le même titre en effaçant les 8 commentaires précédents

https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/300521/france-chasse-l-homme-en-dordogne-pour-retrouver-un-ex-militaire-arme

France: chasse à l’homme en Dordogne pour retrouver un ex-militaire armé

30 mai 2021 Par Agence France-Presse

Une chasse à l’homme était engagée dimanche en Dordogne, dans le sud-ouest de la France, pour retrouver un ancien militaire lourdement armé, recherché après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart