Quel avenir pour le Cambodge ?

Le Cambodge est un pays d’Asie du Sud Est dont on parle peu. Pourtant, son histoire et sa richesse culturelle en font un pilier de ce territoire d’Asie, un passé douloureux souvenirs sombres des khmers rouges via le leader Pol Pot pratiquant la torture dans les prisons du S21, mais aussi le temple d’Angkor Vat, vestiges apogée du royaume khmer.

Cambodge © pcompas

Quel avenir pour le Cambodge ?
Le Cambodge est un pays d’Asie du Sud Est dont on parle peu.
Pourtant son histoire et sa richesse culturelle en font un pilier de ce territoire d’Asie

Un passé douloureux, souvenirs sombres des khmers rouges, via le leader Pol Pot, pratiquant la torture dans les prisons du S21, mais aussi le temple d’Angkor Vat, vestiges, apogée, du royaume khmer.
Qu’en est il aujourd’hui de tous cela ? comment les citoyens évoluent ? vivent au quotidien ? avec cette politique partagée entre l’insouciance d’un Roi, vivant dans son passé, dans son Palais, puis les dérives et rivalités des partis politiques ,empreints de corruptions, pour certains d’exile forcée en France, en attendant des jours meilleurs pour se faire élire .
Loin des regards de la communauté internationale, qui contrairement à ses voisins, en particuliers la Birmanie puis le Vietnam, avec le soutien de la Chine évoluent à grande vitesse, le Cambodge semble resté figer, dans les méandres de son passé prestigieux, celui d’un peuple courageux, fier, qui pratique la résistance d’une manière fascinante, qui impose le respect .
Cependant, cette paix intérieure, jours après jours, ne tient plus qu’à un fil ,celui du désarroi ,de la pauvreté, qui si il tendait à rompre, se transformerait une fois de plus en tragédie, en bain de sang, malgré le fait que le peuple Cambodgien ne souhaite absolument pas revenir puis revivre un passé encore trop récent ,dans chacune des mémoires Khmères

Cambodge © pcompas

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.