Blog suivi par 4 abonnés

LE COURRIER DU BAROUDEUR par Patrick Compas

LE COURRIER DU BAROUDEUR par Patrick Compas
PARIS - FRANCE
À propos du blog
Patrick Compas: Ecrivain-Voyageur au long cours: Baroudeur, Bourlingueur,Globetrotteur,Carnets de voyages, littérature et poésie. Asie, Afrique, Proche et Moyen Orient, Caraïbes ,Amériques, Océanie. Mes références, mes influences : Albert Londres, Joseph Kessel, Blaise Cendrars, Pierre Schoendoerffer, Alexandre Iacovleff, Patrick Chauvel, Gilles Caron,Philipe Rochot, Jean Malaurie, Claude Levi Strauss, Marcel Griaule, Jean Rouch, Jacques Kerchache, Théodore Monod, Pierre Loti, Jack London,Ernest Hemingway,Jack Kerouac,Henry de Monfreid, Rimbaud, Apollinaire René Caillié, Amadou Hampaté Ba, Ibn Battuta,Rudyard Kipling....
  • Harar Ethiopie sur les traces de Monfreid puis Rimbaud

    Par
    Nous sommes à Harar, une ville millénaire classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, à 500 kilomètres à l’est de la capitale éthiopienne Addis Abeba. Le jeune Rimbaud est arrivé en décembre 1880, à 26 ans, dans cette cité musulmane alors sous tutelle égyptienne. Il avait abandonné la poésie pour se consacrer aux voyages au négoce au Moyen-Orient et en Afrique
  • L'école au fil du Mékong

    Par
    Nous sommes sur le lac Tonlé Sap, sur les rives du Mékong non loin de la ville de Kampong Chhnang et Battambang au Cambodge. Chaque jour des enfants partent à l’école à bord de sampang des petites barques en forme de pirogues. C’est leur moyen de locomotion, car ici toutes les populations vivent sur l’eau.
  • Retour de Jordanie

    Par | 1 recommandé
    Majed Salem Al Zalabieh, la trentaine, issue de la légendaire tribu bédouine des Zalabieh. Ce nom ne vous dit rien pourtant souvenez-vous… Le film Lawrence d’Arabie. C’est grâce à son grand-père que ce chef d’œuvre du cinéma à pu voir le jour. Nous sommes installés sous la tente familiale autour d’un thé.
  • Entre Paris et Bandiagara

    Par
    Il pleuvait à Mopti lorsque je descendis de l’avion sur le tarmac de l’aéroport international d’Ambodédjio. Je me dirigeais vers le bureau des formalités afin de recevoir le tampon sur mon visa puis sur mon passeport.