Un assaut de rue contre la Maison Blanche ? Et l'exécution de Donald Trump ?

Plus je lis les messages anti-Trump et vois ce qui se déroule aux USA, plus je me demande s'il n'y aura pas bientôt un assaut de rue contre la Maison Blanche pour capturer Trump... (et l'exécuter, car dans une émeute, on n'est pas très regardant sur la légalité et les droits des personnes).

Ils veulent exécuter physiquement Donald Trump, c'est ce que je viens de comprendre.

Jusqu'à hier, j'avais une certaine opinion au sujet des émeutes qui se déroulaient aux USA.

Je pensais aussi que les actions des réseaux sociaux contre Trump (comme celle de Twitter qui censurait ou, soyons plus modéré et employons le politiquement correct en écrivant qu'ils supprimaient ou "avertissaient" certains messages, etc) n'avaient pour but que de lui couper la parole.

C'était ma certitude jusqu'à hier.

Je pensais sincèrement que le seul objectif était de lui couper la parole, pour ne la laisser qu'aux représentants des Démocrates, ceci en vue de la prochaine élection présidentielle.

Ils ne veulent pas que son échec électoral, mais sa disparition physique.

Mais la nuit dernière changea mon opinion.

Après avoir réfléchi à ce déchaînement de messages contre Trump, ce déferlement de virulence à un niveau inimaginable, je me suis dit : non, ces personnes-là ne veulent pas uniquement sa défaite électorale !

Il devient de plus en plus évident pour moi que ces personnes cherchent à créer une émeute qui se lancerait à l'assaut de la maison Blanche.

C'est mon ressenti face à la férocité des messages et aux émeutes qui se déroulent ici ou là.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais, pour moi, l'objectif final, c'est la Maison Blanche ! Et en finir avec Donald Trump dans la bousculade de l'émeute.

Si j'étais Américain.

Je ne suis pas Américain, mais si je l'étais aujourd'hui, je resterais à 'écoute, et si des émeutiers attaquaient la Maison Blanche et le Président légalement élu :

J'irais sur place le défendre.

Certes, je ne suis pas Américain, et je parle de France dans le confort de mon appartement, sans risquer quoi que ce soit. Mais c'est mon ressenti à l'heure où j'écris ces lignes.

Et vous, que feriez-vous en pareil cas ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.