Patrick Radoszycki
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 janv. 2021

ORANGE... PAS PRESSEE!

Installation de la fibre optique à mon domicile : 8 mois d'attente, sans succès. Ou : Quand Orange est aux abonnés absents.

Patrick Radoszycki
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ORANGE… PAS PRESSÉE !

Je suis client Orange depuis toujours. Début Juin 2020, j’ai demandé l’installation de la fibre optique à mon domicile, situé dans une zone de déploiement en centre ville d’Albi.

Aujourd’hui, près de huit mois se sont écoulés, l’installation n’est toujours pas faite et je n’ai même pas pu obtenir la visite d’un technicien Orange !

Voici comment on en est arrivé à cette situation scandaleuse :

J’ai reçu quatre visites de sous-traitants (ou sous-sous-traitants), qui ne disposaient d’aucun plan du réseau téléphonique, n’ont pas trouvé de boîtier de raccordement et n’ont pas réussi à faire passer le câble dans la gaine. J’ai dû faire une tranchée jusqu’en limite de propriété pour savoir où passait la gaine, pour finalement constater que le blocage ne se situait pas chez moi, mais dans la rue. Il y avait donc des travaux de génie civil à prévoir, mais leur mise en œuvre nécessitait la venue d’un technicien Orange qui constaterait le problème et autoriserait les travaux (pour lesquels il y aurait des solutions simples et peu coûteuse). J'ai attendu sa venue en vain...

J’ai alors passé des heures au téléphone, au 3900 : à attendre que quelqu’un veuille bien répondre, à répéter la même chose à des interlocuteurs différents... Chaque fois on m’a assuré qu’un technicien allait me contacter dans un délai de 7 jours, 10 jours, 48 heures… En fait on se débarrassait de moi et jamais personne n’a appelé.

Comment se fait-il que l’on ne puisse pas contacter directement les techniciens Orange que l’on voit parfois circuler près de chez nous ?

Le service public des PTT puis de France Télécom est parvenu à déployer des lignes téléphoniques jusque dans les endroits les plus reculés de France. Comment se fait-il que 8 mois après ma demande je n’ai même pas reçu la visite d’un technicien Orange ?

Quel sera le coût final d’une telle incompétence, pour l’entreprise, pour les « clients » et pour les contribuables ?

Amener la fibre optique au domicile de chacun, cela doit devenir un « service universel », au même titre que l’eau ou l’électricité. Orange et les autres opérateurs privés de téléphonie sont-ils capables d’assurer cette mission de service public ?

Si vous aussi vous avez connu des déboires avec Orange, Free, Bouygues, SFR… vous pouvez m’envoyer un message à orangepaspressee@laposte.net. Rassemblons-nous pour exiger un service public des télécoms!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes