Scandale en gros titre

Ce ne sont, sur toutes les antennes, sur tous les écrans, que déclamations admiratives pour le plus haut transfert jamais réalisé, "historique", bien sûr, dans le monde du foot ! quel coup de génie que cet achat par le PSG (euh quatariste ? ou quatarien sans rien ?) d'une vedette bresilienne qui faisait les beaux jours du Barça ! Ca, c'est bien joué - on en oublierait le reste de l'actualité et que ça va mal au Yemen (quel rapport ? il n'y a pas de footballeurs au Yemen) et que ces pauvres yachtmen milliardaires trouvent décidément qu'il y a trop de taxes dans les ports méditerranées en France (quand on vous le disait, même les riches se plaignent, ce n'est pas bon pour le commerce) et que les forêts brûlent et que Trump continue à déconner au point qu'il va bien finir par nous déclencher une guerre.

Il n'y aura donc personne pour s'indigner ? tout juste un ministre qui se déclare ravi que le dit prodige paie des impôts en France (tu parles, sauf le respect que je dois à sa fonction). Moi, je dégueule de rage et de dégoût sur ce monde pourri où l'on trouve que payer 5 euros pour apurer les comptes de l'Etat quand on touche une bourse misérable et qu'on bouffe aux Resto du coeur est tout à fait normal, mais qu'un bonhomme qui tape dans un ballon peut raisonnablement toucher 30 millions d'euros par an. Mais le sport..., mais la beauté du geste...mais les stades construits pour l'Euro au détriment de la politique sociale des villes...mais la tradition d'accueil de la France...mais....

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.