patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

441 Billets

5 Éditions

Billet de blog 9 avr. 2020

patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

Raison garder

patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                           Je suppose que plus qualifié que moi donnerait à mes remarques un fondement plus solide. Je pars d'une expérience quasi quotidienne, que je ne suis pas le seul à faire, c'est évident : je donne beaucoup de coups de fil pour prendre des nouvelles des uns et des autres, j'en reçois aussi ; il est assez difficile de parler d'autre chose que de cette saloperie de virus - mais pour en dire quoi ? pour répéter ce que l'on a vu à la télé ? pour répéter ce que X dont le beau-frère est aide-soignant, infirmier ou médecin vient de dire ? pour partager telle vidéo (virale) ? J'ai pris pour principe de filtrer les infos anxiogènes que j'ai pu recevoir et de ne chercher qu' à rassurer tout en responsabilisant mon interlocuteur, mon interlocutrice. Beau programme ! mais que j'ai de la peine à suivre...

                           Et j'ai constaté que la situation que nous vivons a tendance à renforcer les tendances psychiques dominantes des uns et des autres ( contrairement aux périodes de guerre durant lesquelles Freud avait noté que bien des troubles névrotiques disparaissaient) . Je veux dire par là que celui qui est plutôt dépressif va ne garder des infos que les plus sombres, que le parano va sauter sur les rumeurs les plus folles, sur les lubies complotistes les plus débiles, que l'hypocondriaque va se croire atteint des symptômes du covid au moindre éternuement, que l'obsessionnel va en rajouter dans les précautions et aller bien au-delà des gestes barrières opportunément rappelés, que celui qui a des troubles obsessionnels compulsifs va vivre un véritable enfer etc...Et curieusement, ces réactions n'épargnent pas totalement ceux que leur formation scientifique devrait protéger contre la panique. A croire que ces tendances au pessimisme ou à l'optimisme (mais c'est plus rare, en l'occurrence) sont plus profondément inscrits en nous qu'on n'aurait pu le penser. Dans la masse des informations dont il n'aura échappé à personne qu'elles sont incomplètes et souvent contradictoires, chacun, politique, journaliste ou simple quidam,  choisit ce qui va dans le sens de son tempérament profond.

                           Garder raison devient une tâche nécessaire mais particulièrement difficile. Comment se protéger de ces influences néfastes ? Couper tous les canaux d'informations ? évidemment idiot et impossible. Résister cependant pour éviter de devenir tellement accro à la télé qu'on finit par en perdre tout capacité de juger de ce qui est. Réfléchir, tenir son esprit critique toujours en éveil, retrouver cet adage des stoïciens qui distinguaient ce qui dépendait de nous et ce qui n'en dépendait pas.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol