patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

433 Billets

5 Éditions

Billet de blog 12 mars 2022

Eclats d'actualité

patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                                    D'une crise à l'autre, de celle de la Covid à celle de l'Ukraine, le traitement de l'actualité par les médias n'a pas changé. Nous avions eu droit à un défilé d'experts (d'expertes aussi) dont bien souvent les avis divergeaient du tout au tout - que d'épidémiologues ! leur nombre semblait augmenter au fur et à mesure que diminuait le nombre de lits dans les hôpitaux. Nous avons droit maintenant à un défilé d'experts (d'expertes, moins - la guerre est une affaire d'hommes...) militaires - que d'ancien généraux ! Dans un cas comme dans l'autre, le décompte quotidien des morts. Dans un cas comme dans l'autre, une jouissance affichée à susciter l'effroi, voire la panique. Peu ou pas d'analyses documentées, approfondies, mais le règne du micro-trottoir.

                                                                                            *****

                                    Saleté de virus ! Il se balade partout, se requinque ici, s'affaiblit ailleurs (à l'approche d'événements évidemment plus importants), mais ni au Kremlin ni dans l' armée russe, semble-t-il. Tous les Russes, du dictateur au pauvre conscrit, ont-ils eu leurs trois doses ? Je croyais que le vaccin russe était un fiasco complet. Faut croire que non...

                                                                                           ********

                                     Si vraiment la grâce peut toucher Ménard au point qu'il reconnaisse l'indécence des propos par lui répétés jusqu'à la nausée sur les migrants syriens, irakiens, afghans, somaliens..., maintenant que les réfugiés ukrainiens affluent et suscitent un élan de solidarité quasi unanime de la population (dans l'administration, c'est un peu différent : à Bordeaux, la municipalité recense les lieux d'hébergement possible, la préfecture doit les attribuer, vérifier, prévoir toute la paperasse nécessaire pour des gens qui n'ont pas de papiers. En attendant, y a des réfugiés qui n'ont trouvé refuge que dans leur famille par chance déjà installée ou chez des particuliers ). Si vraiment la conversion de   Ménard est sincère (et je pense qu'elle l'est), c'est alors qu'un miracle est toujours possible et que Poutine peut faire son mea culpa au cours de son prochain entretien téléphonique avec Macron.

                                                                                          *********

                                     Tout le monde s'accorde à trouver la campagne pour l'élection présidentielle assez tristounette, pour ne pas dire totalement anesthésiante (en dépit des cris de Pécresse). Il est vrai que l'ambiance générale est pourrie et que les masques qu'on nous invite à garder dans notre poche risquent fort de révéler des visages prématurément ridés et des zygomatiques rouillés). Il en est un qui garde le moral (pour l'instant, du moins) et ne manque pas une occasion de nous offrir un de ces jeux de mots qu'on se répètera longtemps, au coin de la cheminée si nous avons encore un peu de bois pour nous chauffer, et une cheminée, bien sûr, c'est Fabien Roussel. Le dernier en date :"Je suis un coco cocorico", fallait oser. Il est bien loin le temps où les adhérents du PCF et quelques autres chantaient l'Internationale.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse
Journal — International
En Ukraine, des anarchistes montent au front pour combattre l’invasion russe
Depuis le début de l’invasion du pays par la Russie, 100 à 150 militants anarchistes et antifascistes ont rejoint les rangs des forces ukrainiennes. Certains ont même constitué un bataillon « anti-autoritaire » au sein de la défense territoriale, « pour protéger les populations et combattre l’impérialisme russe ».
par Laurent Geslin

La sélection du Club

Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart