patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

435 Billets

5 Éditions

Billet de blog 17 sept. 2020

Des lettres et des chiffres

patrick rodel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                  Des mots ont fait leur apparition, ces derniers mois. A situation nouvelle, mots nouveaux, je veux bien. Mais leur répétition, à tout bout de champ, dans les discours de nos irresponsables responsables,  dans la bouche des experts auto-proclamés et sous la plume des journalistes qui leur servent de chambre d'écho me les font prendre en grippe (sans mauvais jeu de mots !). Deux exemples :

                 "Présentiel" : qu'on ait inventé ce mot ou qu'on l'ait emprunté à une discipline où il dormait tranquillement, l'essentiel n'est pas là. Il fallait désigner un état de choses d'une normalité tellement évidente qu'on n'avait jamais songé à trouver un terme pour le désigner : l'enseignement suppose le face à face entre l'enseignant et les enseignés, l'échange des regards autant que celui des mots, les sourires, les mimiques d'approbation ou de désapprobation.C'est tout bête. Ce n'était plus possible, momentanément, d'accord ! Mais qui ne voit qu'en opposant ce terme à "virtuel", on créditait l'idée qu'en réalité se trouvait là la solution à bien des problèmes - plus d'encombrements des classes ou des amphithéâtres, plus d'obligation de nouveaux investissements, plus de chahuts en plus... Tout bénéf ! Et comme cela avait déjà commencé et que ça se fait ailleurs (vous savez, ces Moocs, Massive Open Online Course, comme on dit en américain) on valide la marche inexorable du progrès, qui risque d'avoir des conséquences fort négatives, en particulier la disparition de l'esprit critique.

             "Exponentiel" - tremblez, mortels, tremblez, covidés présents et futurs, contaminés, contaminants, contaminables - ça galope tellement vite que rien ne peut arrêter cette saloperie de virus et la peur qu'il engendre et qui, elle, est soigneusement entretenue par des pompiers pyromanes.

            Le terme appartient au registre des mathématiques où il désigne "une grandeur dont l'exposant est variable ou inconnu". L'usage commun a laissé tomber ces deux adjectifs pour ne retenir que l'idée d'un accroissement rapide et continu. Voilà de quoi donner une assise scientifique aux pronostics des uns et des autres qui n'ont guère de certitude sur lesquelles ils pourraient s'appuyer mais qui ne se résolvent pas à avouer qu'ils ne savent pas grand chose. Exponentielle est donc la progression de la Covid, tout le monde le dit, même l'OMS.

          Venons-en aux chiffres. Nous avons eu droit à l'obscène énumération des morts quotidiens lors des premiers mois de la pandémie. Puis est venue une relative accalmie qui a contraint les présentateurs des chaînes télévisées à revenir à leur habituel baratin. Mais Dieu soit loué, ça repart et s'ajoutent aux morts, le nombre des clusters (le mot français est "foyer"), des à réanimer, des à isoler, celui des classes à fermer. Le décompte quotidien  a repris, et nous croulons sous cette avalanche de chiffres, à croire que nous ne pourrons jamais nous relever - ce qui est plus que jamais nécessaire et s'appelle sinon résurrection, du moins insurrection ; mais ces chiffres ont pour conséquent la remontée "exponentielle" de l'angoisse, et toujours cette complaisance sadique et faussement apitoyée qui ne s'efface que pour laisser place aux vrais problèmes que sont la retraite de Jean-Pierre Pernaut et les chamailles des héritiers de Halliday. Rarement nous est présenté le nombre de gens qui sortaient guéris de l'hôpital ou de la quarantaine-quatorzaine-septaine (ce que le temps passe vite, c'est fou) imposée.

           Comment redonner aux mots leur sens, les arracher aux manipulations perverses dont ils sont l'objet ? Comment remettre les chiffres à leur juste place ? Comment redonner vie à cet esprit critique qui est l'apanage de l'homme libre ? La tache est urgente.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale