Les masques-maison peuvent-ils transmettre le virus?

Fabriquer des masques à la maison pour les donner (ou les vendre) à la population. L'intention , pallier les carences de l'état, est louable ! Mais comment être sûr qu'ils ne transportent pas le virus?

La réponse est OUI, évidemment!

 Alexandre Jardin utilise sa notoriété pour lancer une grande opération de fabrication de masques par les "couturières" (on lui pardonnera ce terme qui ne sacrifie pas à l'acharnement égalitaire homme/femmes mais tient compte d'une réalité). Cette démarche vertueuse , censée renforcer la sécurité sanitaire de la population, suscite l'enthousiasme attendri de tous ceux qui se sentent impuissants et y voient un magnifique élan de solidarité.

Et si cet élan nous précipitait dans le gouffre?

Si le remède était pire que le mal? dirait ma voisine. Si tout cela était contre-productif? diraient les chroniqueurs  éclairés!Je pourrais ainsi aligner les formules toutes faites pour dire en fait d'être prudents! On se méfie du paquet de pâtes mais pas du masque dont on ne sait pas la provenance et le parcours.  On me dira qu'on peut les laver à la maison. Il faudra les prendre avec des gants, les enfermer dans un sac congélation, enfin éviter le contact!

Je ne suis pas médecin mais...(formule employée par tout un chacun avant de donner un avis médical! )...mais  il me semble que la logique peut être utile dans certains cas!

Et sur ce point je me fais confiance! (sans fausse modestie). Exemples (parmi d,autres):

Quand Mme Buzyn a dit qu'il fallait appeler le 15, je me suis dit que ça allait être saturé: ça n'a pas manqué!

Quand on a fait les attestations, j'ai dit ici que les flics pouvaient être vecteurs en tripotant les papiers. On le leur a interdit et vite mis au point l'attestation sur téléphone.

Quant on a suggéré le déconfinement régional ou l'interdiction des déplacement entre régions après le déconfinement, j'ai pensé que c'était irréalisable! Le gouvernement semble s'être rangé à mon avis (je plaisante!)

C'est juste de la logique, mais apparemment il faut des réunions ministérielles et des conseils scientifiques pour arriver aux conclusions-canapé!

Il faut aussi attendre l'expérience, puisque l'anticipation n'est pas le fort du gouvernement!

A moins qu'avec ce billet je ne devienne lanceur d'alerte! Mais je n'y compte que très modérément!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.