Patrick VEYRAND

Journaliste

Son blog
3 abonnés Le blog de Patrick VEYRAND
Voir tous
  • MILI...CES OU MI...LITAIRES: DERNIERE QUESTION AVANT UN GROS SOUCI

    Par
    Alors que des quartiers ont déclaré la guerre à notre pays, les politiques répondent par des actions Bisounours. Des milices s'organisent. Qui feront plus de dégâts que des interventions de militaires. Mais voilà cela rappellerait dit-on de mauvais souvenirs. Ce sont pourtant les seuls à pouvoir mener des batailles.
  • GIVORS (69) EN AVRIL, LES OPPOSITIONS NE SE SONT PAS DECOUVERTES D'UN FIL

    Par
    A les entendre ils auraient déjà anéanti l'insécurité, réglé les anciens dossiers, fait baisser la pollution et auraient créé des emplois ! Notre constat est à peine exagéré. Mais quand il s'agit de communiquer avec les Givordins il n 'y a plus grand monde dans leur Facebook.
  • GIVORS (69) LES BOUCHERS, LES BOULANGERS ET LES... LR !

    Par
    D'anciens coéquipiers de Laurent Decourselle, tête de liste DVG teinté de REM aux municipales de 2020 annoncent vouloir reconstruire la droite traditionnelle à Givors. Sans aucun doute une vraie volonté. Mais aussi une stratégie en plaçant des pions à droite et à gauche. Quitte à réunir tout ce beau monde au soir d'un premier tour d'une nouvelle élection pas...programmée.
  • GIVORS (69) QUELLE POURRAIT ETRE LA DROITE DE... MOHAMED BOUDJELLABA

    Par
    De sensibilité Rem en 2020, aujourd'hui LR, l'ancien colistier de Laurent Decourselle, DVG, Christophe Vandenbroucke semble être le plus actif pour réinventer la droite traditionnelle à Givors (69). Sur la même liste aux municipales, Jérôme Chabrier a la même ambition. Et les "historiques" pourraient donner leur point de vue.
  • GIVORS (69) LE LIDL DE BANS DE FARRID TOUATI, PATATE CHAUDE DE MOHAMED BOUDJELLABA

    Par
    Les socialo-communistes ont maitrisé la communication durant 67 an. Pas les dossiers. L'implantation d'entreprises n'aura pas été leur priorité. Ne pas attirer une classe moyenne peu compatible. Un cinéma programmé en 1998 pas sorti. Le dossier "Lidl de Bans", 12 ans de lutte pour le promoteur Farrid Touati. Le maire Mohamed Boudjellaba se retrouve avec un "boulet" laissé par ses prédécesseurs