Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

648 Billets

7 Éditions

Billet de blog 13 oct. 2012

Nobel de la paix décerné aux vendeurs de canons

1er Prix de l’aristocratie médiocre: Laurent Joffrin, l’un de ces aristocrates du microcosme médiatique parisien, vantait ce samedi matin sur France Inter (13.10.12), le prix Nobel de la paix décerné à l’UE, car dit-il, « l’Europe n’a jamais connu une période aussi longue de paix, près de 60 ans » ; « ce depuis les romains » précise-il,  « les gens l’ont oublié » !

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

1er Prix de l’aristocratie médiocre: Laurent Joffrin, l’un de ces aristocrates du microcosme médiatique parisien, vantait ce samedi matin sur France Inter (13.10.12), le prix Nobel de la paix décerné à l’UE, car dit-il, « l’Europe n’a jamais connu une période aussi longue de paix, près de 60 ans » ; « ce depuis les romains » précise-il,  « les gens l’ont oublié » ! Tout comme lui, qui oublie dans son histoire antique, le  conflit dans l’ancienne Yougoslavie, et les massacres ethniques autant que le mutisme et l’incompétence de l’Europe face à ce drame. Ce qui relativise son propos d’autant que ces guerres furent les plus meurtrières en Europe depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le bilan humain et de victimes, serait compris entre 200 et 300 000 morts, et s'accompagnant d'un million de personnes déplacées ! Poursuivant sa prébende à l’audimat,  et arguant de militantisme ouvertement pro-Hollandais, la vertu du journalisme patriote en courbettes et de révérences : « Les jugements d’échecs de la gauche sont prématurés, pour ce début de mandat », insiste Joffrin, « il faut laisser le temps ».

Son contradicteur qui intervenait depuis sa résidence secondaire, l’homme à la cravate rouge et dandy des plateaux de télé,  lui rappelle à juste titre le retournement fiscal du gouvernement face aux pigeons numériques, chargés sous leurs plumes de millions d’euros. Barbier, n’en reste pas moins, un autre de ces aristos, qui aiment ainsi nous faire la mire de ce théâtre d’un pseudo débat, et quelque soit le sujet, ce sont toujours les mêmes qui produisent ainsi la comédie démocratique et peu importe le camp qui le prétend. Celle que l’on vante en haut lieu jusqu’à Kinshasa, résumant aussi simplement ce concept démocratique par le simple droit de choisir ses dirigeants, ceux qui ont l’argent pour conquérir dans les olympes médiatiques, et si elles le veulent.

Ce n’est malheureusement pas un scoop, il m’attarde de connaitre le jour, ou il ne sera plus utile de se répéter sans cesse, face à ce matraquage lamentable. Le totalitarisme nait dès lors que le consensuel sert à planquer par des paroles et catéchisme béat, la réalité de ce qu’il se passe en dessous de toute cette information aseptisée.

L’UE à 15.4 milliards € de trafics d’armes

Un prix Nobel de la paix rendu  cette année à l’UE, ce qui serait légitime et une belle récompense pour l’Europe assagie affirme le causeur des salons capitonnés.  La facilité évidente, au souvenir des boucheries du XXème siècle, 1914-18, 1939-45. Il n’en reste pas moins vrai que des conflits ont tué durant cette période de paix relative en Europe, que les membres de cette Europe pacifique en étaient les belligérants de premier rang, l’observateur semble l’avoir oublié, dans sa référence historique romaine, des guerres pitoyables autant que meurtrières, les coloniales, en ex Indochine, puis celle de l’Algérie à l’époque française (3 Voir : Ici on noie les Algériens ).

© Jugmez mont

Oublié aussi, les lourdes conséquences qui font souffrir bon nombre d’habitants de ce pays, en plus que de nourrir le racisme latent. Les doutes qu’il subsiste au sujet du génocide au Rwanda ! Sans oublier tous les autres conflits et des faits de guerre, alimentés par les ventes d’armes sur tous les continents, les exportations de plus en plus conséquentes par ce continent qui compte à ce jour de 18 à 20 millions de chômeurs officiels, autant de travailleurs précaires, et des aggravations des conditions sociales sans précédent, dans cette zone qui semble etre de paix, uniquement là ou sont à commenter les aristos médiatiques.

Cette vantardise de paix, en voici quelques extraits en pratique:

[...//...L’exportation d’armes traduit-elle pour l’Allemagne un commerce opportuniste au sein de sa politique de grand pays exportateur, ou une recherche plus globale de puissance géopolitique ?...//...]

Le rapport du 2011 du SIPRI [...//...l’Allemagne au 3ème rang mondial des exportateurs d’armements conventionnels majeurs sur la période 2006-2010. L’Allemagne y détient ainsi 11% du marché mondial, devançant la France (7%) et  leUK (4%), les USA se situant toujours largement au 1er rang (30%), suivis par la Russie (23%). Le volume des exportations mondiales d’armements est estimé pour la seule année 2010 à 70 milliards d’euros ...//...]

Ce qui en chiffre se traduit comme suit : Allemagne + France + UK : 22% des 70 milliards d’euros, soit environ 15.4 milliards d’euros, l’équivalent de la Russie, étant que d’autres fournisseurs ne sont pas signalé, tel que l’Italie, ou encore d’autres pays européens, ou les activités de constructions d’armements sont réparties au gré des vœux et montages des multinationales qui en sont les premières bénéficiaires, pour ce secteur qui est livré de plus au secteur privé.

Quand certains attendaient de la clairvoyance et de la raison, de la part du Tribunal fédéral constitutionnel de Karlsruhe, lors du vote de cette institution, un refus au TSCG ; alors que depuis 1994 ce même Tribunal  mettait fin à la doctrine de ce pays à ce sujet d’affaire militaire, en effet , extrait : [...//...Le 12 juillet 1994, le Tribunal fédéral constitutionnel de Karlsruhe a validé la possibilité pour les forces allemandes d’intervenir hors zone OTAN, mettant fin à la politique suivie par le pays depuis la fin de la seconde guerre mondiale...//...]

Dans un précédent document (1) j’exposais les intérêts croisés des puissances occidentales, et les contrats qui sont en total contradictions des discours convenus. En effet, en plus des accords liés aux fournitures de ressources fossiles et de la communication remplie de paroles de bonnes consciences, ou encore de la non intervention de l’Allemagne durant le conflit et les bombardements en Lybie, les affaires restent la priorité absolue, au nom de la paix, à vendre des matériels de guerre et simultanément, extrait : [...//...Pour l’ECFR ,- (2)  - l’Allemagne apparaît comme une puissance géoéconomique émergente, dont plus de la moitié du PIB est généré par les exportations. Le rapport met en lumière l’accord de vente pour 200 chars lourds Léopard de dernière génération à l’Arabie Saoudite, quelques semaines seulement après que le gouvernement de Ryad soit intervenu dans l’État de Bahreïn lors de soulèvements populaires. ...//...] La paix, ça n’a pas de prix !

L’incendiaire continent  

De plus les pervers trafiquants de paix et d’armements, ne se gênent pas dans le cynisme le plus abject et dangereux à préparer la guerre délocalisée aux frontières mêmes du continent. En effet, l’Allemagne, qu’il faut observer et puisque le conflit qui risque de dégénéré est servit par la compétitivité de ce pays, notamment en équipant et fournissant du matériel de guerre à la Turquie. Et ce n’est pas tout, alors que le discours libéral ne cesse de rappeler par la parole de la chancelière Merkel, que la honte est à la Grèce dépensière, et néanmoins de fournir plus qu’il ne faut, ce pays sur-militarisé, ainsi que de faire profiter de ses dépenses à creuser la dette, les marges en chiffres d’affaires pour les industries militaires outre Rhin ! Extrait : [...//...Les trois principaux clients 2006-2010 de l’Allemagne en ce domaine sont la Grèce* pour 14%, l’Afrique du Sud pour 11%, et la Turquie pour 10%....//...] les deux pays qui sont membres de l’OTAN. L’armée grecque dispose de près de 350 Léopard 2, la Turquie d’environ 300 exemplaires, sont pourtant toujours en opposition diplomatique depuis les années 70, la partition de Chypre, membre également de l’UE, et paradis fiscal référencé.

Ça n’a pas de prix, la paix, et au besoin, de se servir des opportunités de ces iles, les lieux si faciles pour contourner quelques règlementations fiscales qui pourraient être rédigées au parlement Européen, par les derniers représentants vertueux, des actes aussi pieux, que les avis d’un Joffrin,  l’Observateur aussi myope qu’il est courtisan.

* 14% de vente à la Grèce, soit au bas mot, plus d’un milliard d’euros tous les ans ! (connus)

(1) http://blogs.mediapart.fr/blog/patrig-k/111012/crise-en-syrie-la-guerre-du-gaz-au-moyen-orient

(2) Institut European Council on Foreign Relations

Source http://www.infoguerre.fr/edito/edito-allemagne-troisieme-exportateur-mondial-armement/

 (3) Article de Ben : Ici on noie les Algériens http://blogs.mediapart.fr/blog/ben/131012/ici-noie-des-algeriens

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B