LAPORTE du RCT

La saga du tandem Boudjellal-Laporte n’en finit plus de hanter les chroniqueurs sportifs, RMC en tête, on sait pourquoi mais on reste surpris de la longévité du duo.

Retournons 6 mois en arrière, Bernard Laporte (BL), l’ex. Secrétaire d’état aux sports cherche un rebond professionnel  mais personne n’en veut, personne sauf un : Mourad Boudjellal  (MB) qui vient de virer Philippe St André et qui rêve a son tour de mettre a l’épreuve l’ex dans son club du RCT.  Cela tombe bien car MB sait que celui-ci n’est plus l’icône des années 2000, et donc abordable financièrement. Pire ! BL vient de perdre quelques centaines de milliers d’euros  dans  plusieurs affaires frauduleuses.  BL était un sportif et il  rêvait d’être  Business man.  Sportif il ne l’est plus, alors il a tenté pendant un temps de sur jouer l’image du stratège colérique,  sauf que c’est MB qui tient la boutique du RCT. A défaut de gouverner la politique des sports en France,  il s’en est allé demander un temps d’antenne sur RMC  auprès de son copain Vincent Moscato (VM). BL a besoin de se refaire, alors il fait appel à la famille du rugby.  Pourtant, BL n’est pas non plus un grand communicant, un débit  trop rapide, un timbre caverneux, il  fait froid dans le dos rien qu’à l’entendre. Ses deux gâches  sont des exutoires  et rien d’autres.

MB lui n’est pas sportif, ni  intellectuel, mais il aime l’argent, alors il endosse facilement l’habit du petit fils d’immigré, devenu Self man made.   Son aventure avec les éditions du soleil est tout sauf une épopée artistique, un petit Bernard Tapie méditerranéen qui ne mérite pas d’être  connu plus que son héros Rahan dont il a très tôt racheté les droits.

Depuis que le duo s’est constitué au RCT, MB laisse BL s’exprimer sur les succès du club, pas trop quand même, car le patron veille, distribue comme a son habitude les bons et les mauvais points. BL accumule en ce début de saison les bons, Toulon est Champion d’automne et qualifié en H Cup.  Les 4 derniers matches contre Agen, Racing, Montpellier, et Mont de Marsan ont cependant scellé le sort de BL sans que personne ne s’en aperçoive.  Les copains d’antan Moscato et Chabal continuent dans la retape chaque lundi soir en toute impunité ; on n’abandonne pas un pote dans la mouise, c’est contraire aux valeurs du Rugby!  VM est plus habile car il a véritablement bossé sa communication après sa carrière de Rugby, il a de l’humour et du 3ème degré, alors on lui pardonne facilement ses embardées et des « copinages ».  Le grand bénéficiaire de tout ce stratagème est la station RMC  qui voit son audience grimper après 18 h chaque jour ; Ce qui est pris n’est plus à prendre se disent ils sans doute !  Il est exceptionnel qu’un sport pratiqué dans le monde par une poignée de pays ait autant d’attention des médias en France.  Rappelons les chiffres implacables : 6 pays en Europe se disputent le titre de champion d’Europe et 4 pays dans le monde trustent les titres de champion du monde.

Revenons a l’acte 2 du RCT, le tournant sera l’élimination contre Leicester en H CUP et la 3ème place du Top 14 en juin, L’été sera chaud autour de Mayol, MB et BL se quitteront  ils dans le respect des règles qui prévalent dans ce sport ?  L’un comme l’autre franchiront le Rubicon, au bonheur des amateurs  de rugby que nous sommes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.