Vers la démocratisation du meuble, la récup et les bonnes affaires

La croissance économique morose n'a pas que des impacts négatifs sur la créativité, bien au contraire. Avec l'émergence des actions citoyennes connectées (ACC) et les services de partage entre utilisateurs peer-to-peer (PTP), la démocratisation du mobilier de maison s'installe progressivement au sein de notre société.

Le marché des meubles en proie à des bouleversement

Autrefois onéreux et élaboré sur mesure par des artisants, le mobilier de maison a été révolutionné par la production à flux tendu et l'émergence des nouvelles technologies.Les marques stars IKEA, GIFY ou CONFORAMA n'ont plus le monopole du design et se font aujourd'hui concurrencer par des acteurs pure player web comme Cdiscount, Menzzo.fr, Semeubler.fr, Recup.net)...

Le site spécialisé dans le meuble design, menzzo propose, des meubles design moins cher, grâce à l'achat de mobilier en quantité. Son avantage web : la livraison express et la réactivitée. Votre meuble vous est livrée dès le lendemain, à l'étage ou au rez de chaussée. De quoi concurrencer les magasins de meuble classique ou il est nécessaire de prendre rendez-vous pour se faire livrer ou d'attendre la prise en charge d'un colis par un transporteur ...

En plus de la digitalisation de l'économie, il est désormais très facile d'acquérir un meuble sans passer par une entreprise ou une brocante grâce au génialissime "le bon coin" qui met en relation des millions de Français chaque jour et permet de trouver des meubles de secondes main.

Un réel virage s'opére au niveau de la matière première qui peut être récupérée (le bon coin,récup.net ...) ou bien louée comme sur le site de semeubler.com, qui propose des meubles en leasing. La société se modifie et s'adapte au manque de ressources naturelles global, ce qui tend à une économie plus collaborative que consumériste. 

Enfin, je vous invite à découvrir un bel exemple de cette pensée récup et collaborative avec le site de bricoleuze, ou Dorianne vous propose plein d'idées récups et de gardez l'oeil ouvert. 


Philippe Astali

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.