Constitution pour l’Europe

 

Article 1

Tous les peuples de la terre se déclarent citoyens du monde
Tous les peuples de la terre habitent un seul pays
Une seule nationalité l’humanité.

Article 2

Toutes les façons d’être une humanité sur la terre
S’ajoutent à la beauté de vivre sur la terre.

Article 3

L’humanité est l’ensemble de tous les peuples libres pour lesquels l’humanité est un pays libre.

Article 4

La seule frontière que les peuples libres de la terre ne peuvent pas franchir est celle qui va de l’humain à l’inhumain.

Article 5

Circuler librement entre les femmes les hommes les langues les mers et les continents, ce droit s’appelle l’humanité.

Article 6

L’humanité contient potentiellement l’ensemble de tous les devenirs humains libres.

Article 7 

L’humanité contient potentiellement l’humanité qui vient, celle qui est passée et celle qui est à venir dont elle ne sait encore rien.
L’humanité abrite l’hospitalité de toute humanité qui vient et dont elle ne sait rien pour elle-même et pour tout autre.

Article 8 

L’humanité suppose l’hospitalité de tous les êtres humains en devenir libres pour eux-mêmes et libres pour tout autre. Etre enfant être femme être homme c’est être libre pour soi-même et pour tout autre.

Article 9 

L’humanité comprend l’ensemble de tous les êtres humains qui ne se comprennent pas eux-mêmes.

Article 10

L’humanité pratique trois formes d’hospitalité : l’hospitalité de la terre l’hospitalité de l’humanité du vient l’hospitalité de l’humanité libre en soi-même.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.