Appel de la Figure emblèmatique des Forums Magro ANTANANARIVO MADAGASCAR pour la lutte anti-acridienne

Appel de la Figure emblèmatique des Forums  Magro ANTANANARIVO MADAGASCAR.

 Un homme de conviction, intègre, patriote, ne  cherchante pas à faire carrière, ni à s'enrichir. Je parle ici du Président de l'Association des Maires de Madagascar:   

 

 Monsieur RALAISEHENO Hasinjaka Guy Maxime

Président de l'Association des Maires de Madagascar

Député de Madagascar-Membre du Congrès de la Transition

Lot ACVI 212 ter AMPITAFIKA

ANTANANARIVO  102  MADAGASCAR

e-mail: guymaxime@orange.mg

téléphone: +261.33.18.991.82

       La situation  politique et sociale en mon Pays  est non seulement catastrophique, mais elle démontre l'amateurisme de toute la classe politique  et la non connaissance de la gestion de la démocratie et de l'équité pour toute la population. Monsieur TABANOU, élu Socialiste,2éme Adjoint au Maire de Fontenay Sous Bois, chargé des Affaires Culturelles entre autres,grand ami de Madagascar, a bien voulu être à notre écoute et à prendre en considération notre intention de réunir beaucoup de Partis Politiques de Madagascar afin de créer une fédération copiée sur celle du Parti Socialiste.

Cet appel, je le veux positif, constructif. Il est le fondement de la prise de conscience de toute une génération pour mettre en place un avenir de travail certes mais qui permet de remettre à niveau l'Etat et ses institutions. Il y a plus de trois cent partis politiques à Madagascar, qui donnent à mon Pays une image de" république bananière". Ensemble une très grande majorité de responsables politiques, nous avons pris l'engagement de mettre fin à cette gabegie et de créer un Parti Politique digne de ce nom et institué à l'image de ceux existants en Europe.. La base démocratique, l'intérêt porté aux problèmes sociaux tout en suivant la modernité par du libéralisme en économie, mettre à profit le métissage de la Société pour garantir à la jeunesse un avenir  où le travail pour tous et la disparition de la pauvreté seront les acquis de la prise de conscience de la classe politique que nous voulons créer.

    Les efforts octroyés par la Communauté Internationale depuis 2009, semblent être un échec, non, c'est nous les Malgaches qui n'avons rien compris, tous ces efforts de la Communauté Internationale étaient avant tout un appel à nous unir et dans l'unité, l'amour de notre Pays pour que notre jeunesse profite de cet apport.

      Je suis engagé avec des nombreux Citoyens, à relever le défi du redressement de Madagascar. J'ai besoin de votre soutien, car la démocratie s'apprend.Et puis nous avons actuellement une urgence qui mérite toute l'attention de la population Malgache: l'invasion acridienne!. Notre Association des Maires de Madagascar comprend plus de 1550 membres et Communes.Ensemble, une très grande majorité de responsables politiques, nous avons pris l'engagement de mettre fin à cette catastrophe et de créer un groupement digne de ce nom et instituer à l'image de ceux existants en Europe.

      J'ai pris contact avec l'Organisme de la CIRAD, qui en tant que bureau de recherche met au point les différents moyens pour lutter contre cette calamité qui sévit sur notre territoire et la FAO est chargée de mettre en place les moyens de lutte contre ces insectes. 

                Nous souhaiterions , si possible avec l'aide des ONG, de la Coopération Décentralisée, des populations d'Afrique, d'Europe, d'Asie et d'Amérique lancer une collecte de Fonds  qui seront gérés par les Organismes de Tutelle( FAO, Banque Mondiale)vpour faire front à cette invasion acridienne qui pourrait toucher les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 13 millions de personnes.

             Cette invasion du Criquet migrateur malgache a débuté en avril 2012 et aura un impact considérable sur la production agricole et la disponibilité en pâturages pour le bétail. Le riz, ainsi que d’autres cultures, est sous la menace de dégâts majeurs à cause de cette invasion acridienne et cela pourrait avoir un considérable impact négatif sur l’offre interne et le prix des céréales. Dans le sud-ouest, moteur de la dynamique des populations acridiennes, le cyclone Haruna, qui a traversé la zone les 22 et 23 février 2013, a non seulement entraîné des dégâts considérables mais aussi amélioré les conditions de reproduction du criquet pour une période plus longue que d’habitude. Les données historiques, l’expérience acquise au cours des dernières décennies et l’information récente issues des évaluations de terrain montrent que, en l’absence de campagne en 2012/2013, au moins 1,5 million d’hectares pourraient être infestés par les criquets dans les deux tiers du pays avant septembre 2013.

                 En fonction de sa taille et de sa densité, un essaim de criquets peut consommer jusqu’à 100 000 tonnes de végétation verte par jour, y compris des cultures. Les régions administratives infestées par les acridiens représentant 50 % de la superficie agricole totale consacrée à la riziculture et plus de 60% de la production totale de riz, les dégâts potentiels
que de grands essaims mobiles peuvent infliger sont phénoménaux.

                   Au vu de la détérioration de la situation, le Ministère de l’agriculture de Madagascar a déclaré, le 27 novembre 2012, l’état d’alerte acridien et effectué une proclamation de calamité publique sur tout le territoire national. En décembre 2012, le Ministère de l’agriculture a soumis une requête d’assistance technique et financière à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de répondre à l’invasion acridienne en cours et assurer la mobilisation des ressources ainsi que la coordination et la mise en œuvre d’une réponse d’urgence.

    Nous élus locaux, nous tenons à vous informer que nous sommes engagés avec de nombreux Citoyens, à relever le défi pour éradiquer cette invasion.. Nous avons besoin de votre soutien, car actuellement à Madagascar, le pouvoir en place est en complète désorganisation et de ce fait notre Association désire prendre les choses en mains. Souhaitant  avoir votre coopération , pas pour moi mais pour tout un peuple.

  Guy Maxime Hasinjaka RALAISEHENO

Contact

e-mail: guymaxime@orange.mg

téléphone: +261.33.18.991.82

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.