Petites constatations sur un changement qui s'annonce à Madagascar, encore un effort: écouter et dialoguer

Une constatation sur le changement d'attitude du Président de la République de Madagascar

Le Président de la République de Madagascar, Son Excellence Monsieur Hery Rajaonarimampianina connait parfaitement les raisons de ce pitoyable bilan de ses premières années à la tête du Pays: il sait très bien que quant il avait accepté de prendre en mains, un Pays qui n'a plus de volonté de réussir, une population déboussolée par une insécurité permanente, qui subit la disparition du sentiment de retenue devant l'amour de l'argent facile, qui de plus est non préparé à agir vite et fermement,sans un programme de gouvernement avec un horizon bien défini..

Madagascar doit être dirigé par un Homme fort, et nous observons depuis la crise de l'empêchement que le PRM a compris et comme l'annoncent les journalistes, il semble qu'un nettoyage en profondeur dans ce qui constitue la frange rapprochée du PRM, va débuter dès la fin des élections municipales. Mais pour l'instant la chape de plomb continue à oeuvrer:

Enseignants et étudiants même cause, le désintérêt des Autorités aux revendications!

Cela fait une semaine que le Syndicat des enseignants chercheurs, de l’enseignement supérieur (Seces) revendique l’application des décrets adoptés lors d’un conseil des Ministres de 2009 sur les indemnités de risques, de transports et de logements, l’indemnité de recherche et la grille indiciaire.

Les enseignants chercheurs venant des régions soutiennent fortement cette grève, si le gouvernement persiste à ignorer leur appel, ils vont terminer le semestre sans faire de rattrapage.

Les étudiants viennent renforcer les enseignants en manifestant , après un appel à tous les étudiants pour que cette revendication  soit vite résolue, les premiers accrochages avec les forces de l'ordre viennent de se dérouler, attention il faut écouter  et vite réagir en ouvrant des négociations, sinon perte de temps, possibilités de dérapages et un autre foyer de tension. Monsieur Le Premier Ministre n'attendait pas que la situation explose, négocier, dites la vérité s'il y a plus d'argent dites le mais au moins tenez compte des ëtres Humains!

On découvre aujourd'hui qu' AIR MADAGASCAR fonctionne avec une flotte composéede quatre avions?

Taux de remplissage déficitaire! Absence de confiance envers la Compagnie, tarif excessif , dessertes trop souvent annoncées mais trop souvent annulées, le nouveau conseil d'administration a annoncé un audit de la compagnie, en attendant sa réalisation, nous considérons que tout le monde devrait agir pour faire redémarrer rapidement les vols, car il est certain qu'il va y avoir de la casse dans les entreprises qui travaillent dans les secteurs: tourisme, frêt, export , services etc etc

Création de la Fédération des Pêcheurs Artisans de l'Océan Indien

Une initiative de la Commission de l'Océan Indien: création d'une structure de regroupement des pêcheurs professionnels artisans des Pays Indianocéanique! Les Membres du Comité:Comores,Madagascar,Maurice, Seychelles et la Réunion ont de nouveau réaffirmés leur ambition d'oeuvrer communément au bénéfice de la ressource halieutique et du soutien des pêcheurs artisans dans le bassin maritime de l’océan Indien. qui prendra comme nom: Fédération des Pêcheurs Artisans de l'Océan Indien dont le siège sera fixé à la Réunion. 

Lancement le 10 juillet du processus des Objectifs de Développement Durable (ODD) à Madagascar

Bâtir des priorités sur une base analytique, prendre en compte les contributions et les idées de toutes les parties prenantes pour avoir une vision nationale commune du futur programme de développement de l’après 2015, nous allons suivre cette initiative car enfin on parle de développement et nous sommes pour une concrétisation rapide.  

République de Madagascar: Etude du Secteur Tourisme: des Données économiques fournies par l'Administration qui font rêver!

Le potentiel de croissance, si les contraintes actuelles sont traitées, est presque illimité!

Madagascar dispose d'un capital suffisant et varié, pour répondre à toutes demandes du Marché, pour alimenter les différents secteurs du tourisme et créer des Pôles de développement dans toutes les régions du Pays.

Nous voudrions confirmer que la principale raison de la médiocrité de la qualité de ce capital pourrait bien être la pauvreté.

La déforestation à Madagascar est une menace permanente sur l'habitat de la vie sauvage et sur les sites qui attirent les touristes. La déforestation,dûe aux tentatives désespérées de survie des populations rurales, très pauvres, disposant de peu d'alternatives économiques à l'agriculture de subsistance et à l'utilisation des arbres comme bois de chauffe.

La pauvreté qui conduit à une pêche au delà des limites et une pression démographique qui entraîne une migration vers les côtes font partie des menaces sur la durabilité du littoral.

En conséquence, l'activité économique qui pourrait vraiment alléger la pauvreté sur toute l'île est elle-même menacée par cette pauvreté. Le tourisme pourrait être l'outil de développement idéal pour Madagascar parce qu'il peut être un catalyseur pour la croissance économique et peut créer un nombre d'externalités positives pour alléger la pauvreté et protéger l'environnement.

Comme toutes les industries d'exportations, le tourisme génère des devises, de même que des emplois et des revenus pour le Gouvernement à travers les impôts. Le tourisme absorbe déjà des intrants locaux dans la construction des hôtels et dans l'exploitation des unités d'hébergement à travers le pays. Le tourisme stimule la production de biens et de services dans une large gamme de secteurs et de sous-secteurs, comme la construction, les meubles et les appareils divers, l'agriculture, la pêche, les industries alimentaires et énergétiques, l'artisanat et les pierres précieuses, comme également les services de transport, de télécommunication et financiers. La dispersion du capital touristique dans toute l'île crée des poches de croissance économique dans chacune des destinations.

Madagascar devrait également explorer la possibilité de créer des circuits régionaux, avec les autres îles de l' Océan indien et les pays voisins du continent, en se basant sur ses propres avantages comparatifs et en exploitant ceux des autres régions pour monter des circuits de qualité supérieure.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.