Malgrè les avancées sur le principe de la réconciliation nationale, Madagascar est toujours en danger!

 

Malgré les avancées, sur le principe de la réconciliation nationale,la Nation malgache est toujours en danger.

La sécurité de la population n'est pas assurée. L'Etat Malgache s'est éffondré. L'autorité a disparu. La corruption est devenue une institution. La jeunesse est désemparée, sans emploi, parfois sans espoir.L'école est en piteux état et ne forme plus.

Pour cette raison, le Chef de l'Etat doit former un nouveau Gouvernement,s'entourer de vrais professionnels en politique de développement économique, capables de solutionner dans l'urgence la remise à niveau des services de l'Etat, apporter une réponse immédiate et réaliste à tous les problèmes supportés par la population.

Face à tous ces défis,le Président de la République de par son geste magnanime doit composer un Gouvernement d'Union Nationale qui aura mission de redonner à Madagascar son honneur, bâtir avec la population le bonheur qu'elle mérite. en établissant sur tout le Pays la réconciliation, recoudre le tissu national, abîmé, déchiré par des mois de crise.

Ce Gouvernement ouvrira un dialogue national sous la forme d'une plateforme qui réunira toutes les composantes communautaires de toutes les régions,les forces politiques, les chefferies traditionnelles, les représentants de l'administration locale et centrale, des experts et des représentants de la société civile et tous autour d'une table, sur la base de l'existant,les malgaches pourront discuter de façon sereine et constructive des grands défis du pays : développement économique et social, rôle de l'Etat, lutte contre l'insécurité, la mise en place de moyens techniques pour mettre fin aux délestages, à la gabegie généralisée due aux manques de sérieux des politiques, bref mettre en place le plan de développement pour la population et avec la population.

Pour celà, vous devez rétablir la confiance, car beaucoup de promesses ont été faites, mais pas toujours tenues. Parce que c'est la responsabilité de l'Etat qui est en jeu, cette fois ci, tous les engagements pris devront être tenus.Création de zones spéciales de développement économique, sur tout le territoire, qui pourront bénéficier de tous les investissements nécessaires à un rattrapage du retard accumulé depuis des décennies.

La priorité c'est l'essor socio-économique.Le développement sera le rempart inébranlable contre l'insécurité et la pauvreté!. Grâce à l'appui des partenaires étrangers, et notamment de l'Union européenne, de la France, de l'Allemagne, de la Suisse, de la Chine,des Etats-Unis, des Nations-Unies, de l'Union Africaine et des Organismes financiers de réfèrences,le travail de refondation a déjà commencé, mais Madagascar doit aussi assumer sa part.

La déliquescence de l'Etat malgache est l'une des causes de la situation actuelle.le nouveau Gouvernement devra reconstruire un Etat digne de ce nom. Un Etat fort au service de l'efficacité, et dont l'un des socles devra être la justice et la bonne gouvernance.Il vous faut un Etat fort.responsable et protecteur, qui garantisse à chaque citoyen un égal accès aux soins, à l'éducation, et à l'ensemble des services publics, sur tout le territoire.

Il vous faut un Gouvernement stratège, qui mette en place les conditions du décollage économique de Madagascar à travers l'émergence d'un secteur privé solide et responsable.Il vous faudra réformer, voilà le grand mot, ouvrir les administrations publiques à de nouveaux modèles de gestion en vue d'améliorer leurs performances et réapprendre aux Malgaches de respecter les institutions. Pour ce faire, il faut créer une Entité chargée du Management Public qui aura pour mission la prestation de services aux départements ministériels, en matière de diagnostic organisationnel, de re-engineering des processus, de promotion de la qualité et de gestion des ressources humaines.des plateformes de services publics assumeront la mission d'accueil, d'information et de conduite de formalités, sur la base d'un partenariat entre les organismes représentés,

La lutte contre la corruption sera organisée sur la base d'un principe : la Tolérance zéro. L'économie forte, structurellement plus robuste, en progrès constant, mieux à même de répondre aux désirs d'épanouissement, aux exigences des bailleurs de fonds, une économie orientée vers l'émergence.

Depuis plusieures années, la société malgache regarde, sans réagir, son école s'effondrer, prise en otage par les corporatismes et rongée par une corruption morale et une violence croissantes.Le rôle du Gouvernement sera de revaloriserla fonction enseignante, rationnaliser la gestion administrative du personnel enseignant, moderniser les programmes d'enseignement,renforcer les infrastructures du réseau scolaire,renforcer le partenariat avec le Secteur privé en vue de l'élargissement de l'Offre Scolaire.Favoriser la formation professionnelle, à travers la création de plusieurs écoles d'apprentissage de métiers, réparties sur l'ensemble du territoire national. Ainsi, vous allez répondre aux besoins réels de l'économie et de la société malgache, et former des jeunes partout sur le territoire.

La Jeunesse est l'avenir de votre pays. Accordez lui les meilleures attentions, en mettant en oeuvre une stratégie nationale qui articulera les réponses spécifiques aux questions majeures structurant son avenir:,l'éducation est le facteur le plus important pour que la vie des jeunes soit active et responsable. En plus, des mesures spécifiques découlant de la Refondation Globale de l'École, il s'agira de développer des politiques novatrices visant à accélérer l'éducation de la jeunesse en mettant l'accent sur la formation professionnelle, l'apprentissage, l'ouverture à la culture, le développement d'une pensée autonome, l'appropriation des facultés de réflexion, d'analyse et d'initiative, l'encouragement à l'expression.

Monsieur Le Président de la République vous devez restaurer le prestige et l'influence de la diplomatie de votre Pays qui a été, jadis, à la pointe du combat pour l'émancipation de l'Afrique et la défense de ses intérêts. L'outil diplomatique devra être réhabilité pour en faire un puissant levier pour l'accélération de votre développement économique, l'amplification de votre rayonnement culturel, l'affirmation de votre engagement inébranlable en faveur de l'intégration et de l'unité de l'Afrique et l'approfondissement de votre combat pour la démocratisation des relations internationales.

Vous devez faire appel à la Diaspora Malgache pour qu'elle devienne un acteur majeur du développement de la Nation, car elle est l'un des atouts majeurs de votre Pays. A travers le soutien qu'elle apporte à de nombreuses familles, elle accompagne la mise en oeuvre des politiques publiques à l'échelle locale et constitue un levier de développement. Elle recèle un ensemble inépuisable d'expériences et de compétences disponibles pour servir Madagascar. Il vous revient de valoriser ce potentiel en consolidant les liens qui vous unis et en assurant une meilleure satisfaction de leurs besoins.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.