La pensée de tous ceux qui aiment Madagascar

Nous avons assisté à une réunion dite d'analyse de situation des Pays Africains Francophones et nous avons profité de cette opportunité pour nous aussi esssayer d'analyser quel a été le parcours et le bilan de Madagascar depuis son indépendance.Cet exercice, chacun peut le faire en son âme et conscience pour constater l'incroyable gâchis

Nous avons assisté à une réunion dite d'analyse de situation des Pays Africains Francophones et nous avons profité de cette opportunité pour nous aussi esssayer d'analyser quel a été le parcours et le bilan de Madagascar depuis son indépendance.Cet exercice, chacun peut le faire en son âme et conscience pour constater l'incroyable gâchis: gâchis humain, gâchis économique, gâchis social.Madagascar a connu des régimes qui se sont succédés, le Pays n'en a tiré que désillusions, malheurs, destructions et décompositions.

Or, au lendemain de l'indépendance, l'infrastructure coloniale s'est vue renforcée par quelques succès économiques et une politique de formation qui laissaient espérer des lendemains meilleurs, sous la houlette de Feu le Président Philibert Tsiranana.. Nous nous rappelons l'époque où jeune militaire on nous servait notre ration de Corned Beaf made in Madagascar, qui était un régal et à ce jour non copié! Un départ plutôt encourageant qui aurait permis à votre Pays, en maintenant ce cap ,de se hisser au niveau des pays dits émergents. Cette thèse est défendable en tenant compte des ressources naturelles et du potentiel humain.

Mais, c'était sans compter avec l'activisme de vos illuminés révolutionnaires, d'alors qui sous prétexte de luttes idéologiques ont bien souvent transformé la bataille politique en combats d'ego au service d' ambitions personnelles, laissant orpheline la bataille pour le développement de votre cher Pays Madagascar.

Clientélisme, tribalisme, injustice, corruption aggravée, division, insécurité sous toutes ses formes, complots, violences politiques, tyrannie, oppression et nous en passons sont devenus des maux étroitement liés à l'évocation de l'île Rouge.

Un bilan plus que désastreux, contrastant malheureusement avec l'énorme potentiel de richesses et des flux financiers particulièrement miniers: Des infrastructures de base indispensables pour amorcer la pompe du développement économique et social inexistantes. Pas d'hôpitaux, pas d'écoles, pas de routes, pas d'eau potable, pas d'électricité, une jeunesse aux abois, bref une société livrée à elle-même, dans la misère, prise au piège de la division et de la manipulation par ses élites politiques.

A l'image de certains pays à travers le monde qui, avec des paramètres d'entrée identiques à Madagascar et ayant moins de ressources naturelles, ont connu un développement économique spectaculaire qualifié d'ailleurs de miracle économique.

Maintenant une voie s'ouvre avec l'initiative du FFKM

Le bilan de votre sortie de crise en 2013 par une élection d'un Président de la République et une Assemblée nationale, le parcours à peine commencé traduit une incurie politique, une incapacité à construire et à poser les bases solides d'un État de droit, libre et démocratique, sans lesquelles le développement économique et social ne peut être qu'illusoire.

Nous ne pouvons en ce qui nous concerne voir Madagascar dans un monde à part, nous la voyons faisant partie du monde interconnecté du troisième millénaire. Qu'il s'agisse du progrès économique (création d'emplois dans une économie mondiale), de dispenser une formation de qualité pour former l'élite de demain ou offrir un système de soins de santé adapté, de combattre les voyous et criminels qui n'ont rien d'autre à donner que la haine et la destruction.

Les hommes choisis pour gouverner les Nations doivent vivre dans la justice.La Bonne gouvernance demande la sagesse, le pacifisme, la modération, la conciliation et la miséricorde.en un mot apporter la Paix. La Paix signifie la prospérité, le bien-être, la santé, le calme, la tranquillité, le repos, la satisfaction. Ces valeurs constituent le fondement pour bâtir une nation heureuse et prospère.

Le FFKM qui a pris une initiative importante pour tourner la page de cette crise et cette situation dramatique, ce moment est l'accomplissement d'une mission: le Réveil des consciences endormies, il faut impérativement définir un nouveau cap positif qui doit susciter l'adhésion de tous et être porteur d'une nouvelle espérance. Il faut poser les bonnes questions: que voulez-vous? Qui êtes-vous? Où vous voulez aller? Pour relever le défi du troisième millénaire, chaque Malgache,doit renouveler ses pensées, oter la haine et la violence et rendre prioritaire l'amour,la solidarité, le paix, la justice et l'unité nationale.

Voilà les clés qui ouvriront le chemin du Changement et l'accès au progrès et au développement de votre cher beau Pays Madagascar et alors nous vous promettons de ne plus vous ennuyer avec nos écrits!

..

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.