Undartgroud au Panier : un regard différent sur Marseille

undarground logotype

Le quartier du Panier attire et captive, pas simplement les touristes du monde entier... mais les Marseillais eux-mêmes ! Ils ne le boudent plus, la preuve avec Julien Cassar, natif de la Plaine. Ce n'est pas le feuilleton "Plus belle la Vie" mais un séjour à Barcelone (Espagne) et un autre de deux ans à Boston (États-Unis) qui lui ont fait porter un autre regard sur sa ville... 
Depuis, il en apprécie le côté pittoresque et populaire, son cœur historique et son quartier emblématique : le Panier. Il était donc tout naturel qu'il se posa rue des Repenties (n°27)... dans le quartier du Panier, au cœur historique de Marseille, avec son association "Undartground".
Créée en 2009, Julien présente son association comme le prolongement d' « une exposition éphémère organisée avec sept artistes bien de chez nous présentant au public des œuvres à moins de 100 euros ! » En créant Undarground, tous ont voulu poursuivre l'aventure artistique...
Animée par sa passion pour Marseille, la bande à Julien Cassar propose aujourd'hui avec la boutique Undartground « des produits inédits de créateurs du Sud de la France et d'artistes qui aiment et représentent Marseille à travers leurs œuvres. » Julien tient à préciser que «Undartground est aussi une véritable galerie d'Art qui donne leur chance aux jeunes artistes, qu'ils soient de notre ville  ou d'ailleurs, à condition qu'ils la regardent avec les yeux de Chimène. Ils y exposent leur travail et ont l'opportunité de collaborer avec d'autres artistes sur des projets grand format. »
Pour Julien, pas de doute : « Avec des artistes comme Eboy, Double Zero, Close Up,... undartground à tout pour devenir le petit Colette made in Marseille ! » Référence à une boutique parisienne, très prisée des jeunes artistes ayant une expérience à l'international, basée sur un concept store qui regroupe en un seul lieu : mode, parfum, mode design, musique, hautes technologies...
L'association Undarground, à défaut d'être "le grand Colette" comme à  Paris est notre "petite Repentie", à Marseille. Une "repentie" qui ne demande qu'à s'offrir à tous les Marseillais. Elle s'ouvrira donc largement, pas simplement avec ses cimaises et à leurs regards, mais lors de la Fête du Panier... en satisfaisant leurs appétits avec des stands où l'on pourra déguster grillades et aïoli, en appréciant avec modération "La Cagole", la bière de la Marseille. « Il y aura aussi un stand, rien qu'avec des bonbons, et Undarground fera danser tout le monde au son d'une musique électro brésilienne » lance joyeusement Julien Cassar, sans qu'on sache exactement s'il plaisante ou si ce sera vrai*. Philippe LEGER

Undartground
27 rue des Repenties
13002 Marseille
www.undartground.com
like on facebook : undartground

ouvert du Mardi au Dimanche de 10h à 20h.

* Je m'y suis rendu. On a bien dansé sur des airs du Brésil... mais pas (ou plus ?) de bonbons.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.