Philippe LUKACS

economiste-essayiste/ futur souhaitable

Paris - France

Sa biographie
Philippe Lukacs a publié en 2008 "Stratégie pour un futur souhaitable, quatre créations exemplaires pour un management innovant", Dunod, 2008, préface de Pascal Lamy, avant propos du Dr d’HEC, postface d’Axel Kahn. Après HEC et une licence de Droit, il a étudié l’ethnologie auprès de Robert Jaulin, puis la sociologie de la science avec Serge Moscovici. En 1985, il devient l’adjoint du DRH du Groupe Thomson. Il y prend l’initiative de la création du European Program of Advanced Continuing Education (EuroPACE) puis en pilote le montage. Ce dispositif, présidé par Hubert Curien, monté avec l’ensemble des industries de l’électronique alors présentes en Europe (BT, Bull, DEC, HP, IBM, IRI, Philips, Telefonica,Thomson,..) visait, avant l’internet, à permettre aux ingénieurs et scientifiques des laboratoire européens de dialoguer, de façon interactive, par satellite et courrier électronique, avec les meilleurs experts européens, sur les thèmes choisis par eux. En 1997, il crée le « Laboratoire du Futur », association qui a pour but de rechercher des initiatives existantes « porteuses de futur souhaitable », les analyser, porter les leçons qui s’en dégagent à la connaissance d’entreprises et collectivités afin qu’elles s’en inspirent. Il est ainsi amené à travailler notamment avec l’adjoint de Muhammad Yunus et les responsables de Max Havelaar. En 2001, il est nommé Professeur à l’Ecole Centrale Paris et y enseigne le management de l’innovation. En 2015, il est l’un des fondateurs d’ENGAGE (https://engage.world/), association qui a pour mission d’aider les citoyens et les entreprises à se saisir des grands défis du XXIème siècle.
Son blog
2 abonnés Le blog de Philippe LUKACS
  • 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Prendre chacun le contrepieds de Trump pour bâtir un « monde d'après » souhaitable

    Par
    La semaine dernière, une foule violente a envahi le Capitole des Etats Unis. L’énormité de la folie de cette tentative est telle que nous ne pouvons pas ne pas nous interroger. Et s’il y avait une leçon, essentielle, à en tirer, dont chacun de nous peut tirer profit, si nous voulons réellement construire un « monde d’après » souhaitable et donner plus de sens à notre activité professionnelle ?