"LINKY M'A DIT"

Le compteur électrique « LINKY » est en cours de mise en service, partout en France. https://www.la-cle-inter-nations.org/ livres gratuits PDF

Ce document devrait permettre d’apporter un niveau de connaissances et de compétences concernant l’utilisation du réseau électrique Français et de la production d’électricité en France.
Cet ouvrage est numérisé et accessibles par téléchargement gratuit, en lecture E Book (au format PdF).
Il est aussi confectionné en livre broché et vendus par AMAZON, aux coûts de fabrication et d’expédition, sans droits d’auteur ni d’éditeur : livres Français, Philippe Vaisseau.
Il est également en Conférences (vidéo-phonique), sur YouTube, consultable sur Smarphones, tablettes, ordinateurs et tous téléviseurs, connectés à Internet. »

Des Allemands en auraient déduits que des caractéristiques précises permettaient d’être détenues et divulguées, à partir des puissances consommées, des modèles d’appareils seraient ensuite identifiés. Ce qui aurait convaincu l’Allemagne de refuser leurs installations chez les particuliers, et ce, contrairement aux Injonctions Européennes. Les organismes publicitaires sont très friands de nouvelles données apportées par de telles collectes d’informations très complètes, qui pourraient ainsi être mises à leurs dispositions. Une maison, un quartier, une ville, tout y serait ciblé, par un « Centre d’hyper-visions »… dont les profits, pour ENEDIS pourraient approcher plusieurs centaines de millions d’€uros…

Mais le pire resterait à venir, puisqu’il est envisagé qu’un parfait contrôle du réseau permettra ensuite, de pouvoir optimiser sa gestion globale. Cela pourrait autoriser à échéance, de prendre le contrôle des appareils des usagers et de les actionner ou de les arrêter à distance, sans accords préalables… des destinataires.

Linky a été conçu pour déterminer la consommation d’un foyer. Les données collectées, 24 heures sur 24, en continue, sont cryptées et transmises une fois par jour par un courant porteur en ligne, vers le concentrateur du poste de distribution du quartier, puis par onde GPAS vers le Centre de supervision ENEDIS, où les données seront décryptées et traitées.

Cela pourrait devenir un sérieux sujet d’inquiétude sur le traitement et l’exploitation des « synthèses » ainsi obtenus. Les données de l’intelligence des statistiques produites, à partir des données brutes, risquent de poser de sérieux problèmes dans le respect des intégrités personnelles, économiques, sociales et économico-sociales de la Population Française. C’est déjà le cas des actuels réseaux sociaux et des réseaux commerciaux de vente en ligne, qui ne s’encombrent pas… du respect des individus. C’est de l’exploitation des données que viendront les inconvénients de ce nouveau compteur, dont les usagers auront à pâtir, en plus du surcoût de cette installation globalisée en France.

Philippe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.