Philippe Wannesson
Blogueur et militant
Abonné·e de Mediapart

260 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 mai 2018

Du Niger à la France : l'expulsion des Soudanais

Alors que le Niger expulse 135 Soudanais vers la Libye, quatre Soudanais sont en rétention en France et risquent l'expulsion vers le Soudan : selon les politiques européennes, les réfugié-e-s ne sont les bienvenu-e-s nulle part.

Philippe Wannesson
Blogueur et militant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'essentiel des migrations africaines se fait à l'intérieur du continent africain. Il y existe des zones de liberté de circulation, comme la CEDEAO (Communauté Économique des États d'Afrique de l'Ouest), dont fait partie le Niger. Mais l'Union européenne, et certains de ses États membres, en particulier la France, font pression sur ces pays pour qu'ils fassent obstacle à la mobilité des Africain-e-s supposé-e-s remonter vers l'Europe. C'est ainsi que le Niger a adopté une législation répressive et s'est couvert de check-points sur les routes conduisant vers le nord.

Pour dissuader les exilé-e-s de continuer leur route vers l'Europe, l'Union européenne a aussi installé au Niger un centre de tri. Un faible nombre de personnes y sont reconnues comme réfugiées et sont reçues en Europe, la grande majorité se voient proposer par l'Organisation Internationale des Migrations le retour vers leur pays d'origine. Arrivent dans ce contexte près deux mille Soudanais-es fuyant la situation en Libye. Le gouvernement nigérien en fait arrêter cent quarante et expulse environ cent trente-cinq (quelques personnes ont réussi à s'enfuir, d'autres ont tenté de s'opposer à leur expulsion et ont été hospitalisées suite à la violence de la police).

https://www.irinnews.org/news/2018/05/10/exclusive-niger-sends-sudanese-refugees-back-libya

http://www.rfi.fr/afrique/20180510-niger-expulse-140-soudanais-libye-agadez

En France, quatre Soudanais sont enfermés au centre de rétention d'Oissel, près de Rouen, et risquent d'être expulsés au Soudan, dans le cadre de la coopération mise en place entre les autorités françaises et soudanaises pour faciliter les expulsions. Une pétition circule, merci de la signer.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Etat_francais_Liberation_immediate_des_Soudanais_emprisonnes_au_Centre_de_retention_dOis/

Ces deux faits témoignent d'une politique des États européens qui cible tout particulièrement les nationalités, qui du fait de la situation du pays qu'elles fuient et du régime qui y règne, ont le plus de chance d'obtenir l'asile. Rappelons qu'Omar el-Béchir, président du Soudan, est recherché par le Tribunal Pénal International pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, et que plusieurs guerres civiles sont en cours dans ce pays et viennent s'ajouter à la répression qu'y subissent les opposant-e-s politiques.

Dans le même ordre d'idée, les autorités suisses viennent de découvrir que l'Érythrée était finalement un pays sûr pour les personnes ayant effectué leur service militaire, et qu'il était donc possible d'y renvoyer les demandeurs et demandeuses d'asile qui sont dans cette situation.

https://www.letemps.ch/suisse/conditions-reunies-renvois-erythree

https://asile.ch/2018/04/12/vivre-ensemble-erythree-suisse-devant-comite-de-lonu-contre-torture/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix