Delphine Batho, un limogeage diplomatique... en rapport avec les USA

D’après les déclarations de Delphine Batho, son éviction du gouvernement socialiste est liée au trafic d’influence mené par des entreprises américaines souhaitant imposer à l’état français l’exploitation du Gaz de Schiste sur le territoire contre laquelle la ministre de l’écologie était fondamentalement opposée. L’époux de la directrice de cabinet de François Hollande est d’ailleurs le représentant de ces entreprises de forage en France, celui-ci n’aurait pas caché son intention d’obtenir la tête de Delphine Batho avant son limogeage, hasard ou coïncidence, difficile de ne pas faire le lien.

Malgré les promesses de campagne du président Hollande, qui garantissait qu’il n’y aurait pas d’exploitation, il semble que ce n’est plus qu’une question de temps, et  ce, malgré le désastre écologique provoqué par cette fragmentation aux USA, désastre qui risque de toucher également la population française.

Dans ce cas, quelle sera la responsabilité de l’entreprise américaine exploitante, et quelle sera la responsabilité civile de notre président et de son gouvernement face à cette décision à venir et surtout en cas de désastre écologique car les risques de pollution de l’eau potable sont important ?

Concomitamment le Ministère de l’intérieur déclare :

-  "La France a reçu, comme beaucoup d'autres pays, par l'intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d'asile de M. Edward Snowden. Compte tenu des éléments d'analyse juridique et de la situation de l'intéressé, il n'y sera pas donné suite"

On a du mal à croire que ces deux informations ne soient pas liées entres elles. Le pouvoir d’influence de l’Amérique au cœur même de l’état français prouve à quel point les USA sont puissants en France, la France une nation que l’on croyait souveraine ???

Nous vivons une époque formidiable…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.