Glyphosate, Médiapart : un silence...un peu assourdissant !

Depuis des années, Médiapart a pratiquement fait le choix délibéré d'ignorer la question des pesticides. Pourquoi ? Questionnement.

le-reve-de-l-autruche-la-politique-de-l-autruche-25050171

Abonné pendant presque 10 ans, j'ai fait le triste constat que mon journal ne traitait pratiquement pas d'un sujet qui est aujourd'hui au cœur de décisions importantes dans l'Union Européenne. Je veux parler de la ré-autorisation, ou pas, du glyphosate (principal composant du ROUNDUP).

Déclaré "cancérigène probable" par l'OMS en 2015, l'usage de cette molécule, d'une très grande stabilité chimique (effet perenne), risque à terme de mener à un scandale sanitaire au moins aussi grave que l'affaire du sang contaminé, celle de l'amiante ou du MEDIATOR.

Ces tous derniers jours, une enquête remarquable réalisée à partir des MONSANTO-PAPERS a montré la duplicité portée au plus haut point par cet industriel. Même le Canard Enchainé, peu suspect de complaisance à l'égard du "quotidien du soir", fait sa Une de ce travail.

On se rend compte que cette firme a "acheté" des scientifiques reconnus pour qu'ils "signent" des articles rédigés par ses soins dans des revues scientifiques "reconnues".

Comment l'Union Européenne a-t-elle été conduite à recopier mot pour mot des rapports de cette firme dans ses propres conclusions ?

Comment cette firme est-elle parvenue à discréditer un scientifique français pour que certaines études soient passées aux oubliettes ? Lire ici.

La totalité des médias s'est emparée de l'affaire. Des pétitions ont recueillis des millions de signatures pour demander le non-renouvellement de l'usage de cette molécule.

Nous sommes à un tournant. Le devoir d'un média, fut-il principalement orienté vers la défense d'une vision sociétale mise en cause par nos dirigeants, ne peut faire abstraction de ce sujet.

Pourquoi ce silence ? Mis à part de simples liens vers des agences de presse ou d'autres médias, pas d'articles originaux, pas d'enquêtes...Loin de moi l'idée d'une collusion quelconque ! Bien sûr, mais quand même ?

Pour moi, médecin pédiatre, ce sujet est au moins aussi important que le dossier AIRBUS.

Interrogé à plusieurs reprises, il m'a été répondu que notre journal ne disposait que d'une "petite équipe scientifique". Avec quelques 120.000 abonnés, cette position est-elle encore défendable ? Ce qui pouvait se justifier il y a 4 ans, l'est-il encore aujourd'hui ?

A quand une véritable enquête sur le thème des conflits d'intérêt au sein de l'Union Européenne ? A quand une véritable enquête à partir des MONSANTO-PAPERS ? Quelle sera la goutte d'eau à l'océan portée sur ce thème par notre journal ?

Sur Médiapart, un véritable article de Ludovic Lamant (le 17/10/2016 ici) présent à La Haye, fait le point : c’était il y a un an. Depuis ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.