Monsanto-Bayer est-il à l'origine des "bébés sans bras" ?

Sur 50 ans, je vous propose des éléments médicaux, des éléments chimiques, des éléments biologiques de laboratoire, des éléments épidémiologiques et des éléments "sociologiques" ayant joué un rôle pour me conduire à poser cette question : Monsanto-Bayer est-il à l'origine des "bébés sans bras" ?

productimage-image

Voici des éléments de connaissance. Sur 50 ans, j'évoquerai des éléments médicaux, des éléments chimiques, des éléments biologiques de laboratoire, des éléments épidémiologiques et les éléments "sociologiques" ayant joué un rôle pour me conduire à poser cette question : Monsanto-Bayer est-il à l'origine des "bébés sans bras" ?

ÉLÉMENTS MÉDICAUX

L' agénésie transverse des membres supérieurs (ATMS) est une malformation congénitale rare (1,7 cas pour 10.000 naissances). Pour le professeur Michel Vekemans, expert en génétique médicale, les causes sont (lire ici) :

- prise de médicament (type Thalidomide, Cytotec)

- cause vasculaire (en lien avec les vaisseaux sanguins) : prise de Cytotec employé pour provoquer une interruption de grossesse et qui, s'il n'est   pas efficace, provoque une dangereuse constriction des vaisseaux.

- prise de Cocaïne induisant également une possible constriction des vaisseaux sanguins responsable de ce type de malformation,

- choriocentèse qui se passe mal (prélèvement de tissus du trophoblaste placentaire pour étudier les chromosomes).

- agents tératogènes "environnementaux":

                 - d'origine chimique (pesticides,...)

                 - d'origine physique (radiations ionisantes,...)

                 - d'origine biologique (virus,...)

°°°

Le Registre des Malformations de Rhône-Alpes (REMERA) évoque de la même façon :

- Des contraintes physiques sur le développement du foetus: brides amniotiques

- Un phénomène infectieux (ex: varicelle)

- Une choriocentèse (pour que cette étiologie soit retenue, il faut que la biopsie de trophoblaste ait été pratiquée trop précocement, avant la 10ème semaine).

-Une hypotension (malaises maternels avec perte de connaissance),

- Une hyperthermie maternelle (induisant un phénomène de disruption?),

- Une anémie maternelle (type Fanconi)

-Une substance tératogène: Thalidomide, Misoprostol, Isotrétinoine Acide valproïque, Hydantoïnes, Fongicides (y compris produits vétérinaires-antiparasites)

-Pesticides

-Psychotropes

-Éthylène glycol

-Cocaïne.

On sait que les ATMS ont pour origine un agent intervenant très précocement dans le déroulement de la grossesse.

°°°

La prise d'alcool est à éliminer. Les ATMS n'ont rien d'héréditaire. Elles sont accidentelles.

ÉLÉMENTS CHIMIQUES

Il existe une proximité chimique entre deux molécules, la molécule Thalidomide et celle d'un fongicide de la famille des Dicarboximides (Folpet ou Folpel)*.

folpet-capture

Sans que cela soit absolu, on constate souvent les mêmes effets chez deux molécules proches.

*Le Folpet-Folpel (lire ici) est un pesticide, un fongicide, un "biocide" fabriqué par Monsanto-Bayer.

ÉLÉMENTS BIOLOGIQUES DE LABORATOIRE

Plusieurs études biologiques ont porté sur la toxicité du Folpet.

En 1969, lire ici :

"Non, les embryons de poulets soumis au Folpet ne présentent pas tous des malformations des ébauches des membres. Mais, quand même, certains embryons présentent une "micromélie" (membre de petite taille), une "amélie" (absence de membre) ou "phocomélie" (membre comme les nageoires des phoques)."

En 1991, l'OMS publie une étude relative à la dangerosité des pesticides. Lire ici.

On y lit que : "Des effets tératogènes ont été observés, au moins chez certaines espèces mammaliennes ( mammifères), pour les pesticides suivants: Folpet, Captane, etc."

ÉLÉMENTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES

Une "épidémie" de malformation des membres est survenue dans les années 1950-60 suite à la prise d'un médicament anti-nauséeux élaboré à partir de la molécule de Thalidomide. Lire ici.

°°°

En 1990, une étude épidémiologique porte sur la prévalence (nombre des cas) des troubles de la reproduction chez des ouvrières (5.916 femmes) de Colombie travaillant dans un environnement de pesticides. Lire ici.

On y lit :

"Aucune donnée n'est rapportée spécifiquement pour le Folpet. En revanche, une association faible entre exposi­tion au Captane (autre nom commercial du Folpet) et avortements spontanés, prématurité et malformations congénitales a été mise en évidence dans une population de femmes travaillant en floriculture (en Colombie) et chez les épouses de sujets travaillant eux-mêmes dans ce domaine."

°°°

En 2015, le registre de recueil des malformations Rhône-Alpes, REMERA, publie une étude portant sur 7 cas d'ATMS décelés dans l'Ain. Lire ici.

°°°

En octobre 2018, Santé Publique France publie un rapport concernant des clusters d'ATMS (lire ici).

Le cluster de l'Ain évoqué par REMERA n'est pas retenu mais deux autres clusters l'ont été : un en Bretagne et l'autre en Loire Atlantique.

ÉLÉMENTS SOCIOLOGIQUES

Sous ce titre, je voudrais évoquer le travail de lobbying probable joué par l'industrie agricole internationale induisant la banalisation de la dangerosité des pesticides en général et du Folpet en particulier. Alors que nous savons depuis 50 ans que certaines molécules de pesticides sont dangereuses (cancérigènes, inductrices de maladies professionnelles, autisme, tératogènes), tout se passe comme si, dans la pratique, rien ou presque ne changeait.

Par exemple, dans une thèse médicale récente (2011) portant sur la dangerosité des pesticides ( lire ici) , on peut lire : " Quant aux études sur la tératogénicité et les effets sur la reproduction (du Folpet), elles relatent des résultats contradictoires. Ainsi, aucun effet tératogène n’a pu être identifié chez la souris, le rat, le chien ou les primates. Cependant, quelques effets tératogènes ont été remarqués chez le lapin (déficience au niveau du squelette du fœtus, diminution du poids du fœtus et altération de la croissance) et chez le hamster (déficience du système nerveux central) lorsque les femelles étaient exposés durant une certaine période de la gestation. Sur la base de ces données, il est difficile de conclure que le Captan (Folpet) est tératogène ou peut induire des effets néfastes sur la reproduction, d’autant plus qu’aucune donnée n’est disponible pour l’humain."

En 20 ans, des molécules comme le Folpet sont devenues quasiment inoffensives !

CONSTATS

Le registre REMERA n'a retrouvé aucune des causes connues (voir plus haut) pour expliquer ses cas d'ATMS dans l'Ain: ni prise de médicaments, ni recours à une IVG, pas de cocaïne, pas d'infection, pas de choriocentèse, pas de proximité avec des radiations ionisantes.

Un seul constat commun aux familles : leur environnement agricole de proximité. Constat qui concerne aussi les 2 clusters évoqués par Santé Publique France en Loire Atlantique et en Bretagne.

On sait que le Folpet, fongicide, est un des pesticides le plus employé en France (colonne en vert).18 aspersions par saison sont parfois réalisées !

graphe-produits-phytosanitaires-1

L'étude de REMERA nous fait connaitre les périodes de grossesse des femmes qui ont donné lieu à des ATMS.

Sur les 8 cas recensés, 5 ( mars 2009, juillet 2009, avril 2010, avril 2014 et février 2014) pourraient correspondre à des stades de grossesse précoces compatibles avec la concomitance d'un usage de fongicide.

En effet, les périodes de traitements les plus fréquentes contre le mildiou par des fongicides se situent entre mai et le plein été. Mais il faut aussi tenir compte des « printemps précoces ou d'été tardifs » entraînant de l’humidité et de la chaleur à d’autres périodes !

3 autres grossesses (octobre 2008, septembre 2011, novembre 2013) excluent pratiquement la concomitance avec un usage de fongicide.

La concomitance n'est donc pas absolue.

Malgré tout, dans cet environnement agricole, comment ne pas imaginer qu'un jour, un nuage toxique, emporté par le vent, ne se retrouve inhalé dans  une zone voisine habitée par une femme à son tout début de grossesse ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.