Le Capitalisme, cause de la malnutrition infantile

Dans le monde, un enfant sur trois (227 millions) est mal nourri. A l'origine : le Capitalisme

Selon l'UNICEF, 1/3 des enfants de moins de 5 ans sont mal nourris. Ils sont souvent en surpoids dans les pays riches, souvent dénutris dans les pays pauvres. Lire ici.

A l'origine de cette situation, pour moi, pédiatre, le Capitalisme.

Explication.

Pour ce qui concerne les pays riches, le lien de cause à effet entre Capitalisme et mal-bouffe est simple et double : en étant poussés par la publicité à une alimentation reposant sur le profit des multinationales (fast food, grignotage), les habitants mangent trop sucré, trop gras, avec trop de viande. Résultat, adultes et enfants ont tendance à l'obésité. En plus, en favorisant les inégalités sociales, le Capitalisme favorise la pauvreté. Et des enfants des plus pauvres, au sein de pays riches, sont souvent "sous-nutris". En effet, on observe que dans certains pays riches, l'apport calorique est correct mais qu'il existe malgré tout une malnutrition due à certains carences (vitamines,oligo-éléments, nutriments). Le développement mental peut être affecté.

L'UNICEF ne l'évoque pas mais les Perturbateurs Endocriniens, largement employés dans les pays riches, favorise aussi l'obésité.

Dans les pays pauvres, le Capitalisme a favorisé les agricultures les plus rentables, au dépend d'une agriculture de proximité. Faute d'aliments de proximité peu coûteux et qui ne sont plus cultivés, beaucoup d'enfants sont "sous-nutris" ou malnutris.

En favorisant le changement climatique, le Capitalisme a accentué la pauvreté des pays les plus directement concernés.

Nous savons très bien que le problème de la "faim dans le monde" est avant tout d'ordre politique. Or c'est le Capitalisme qui impose sa politique aux hommes politiques. On peut donc dire que le Capitalisme et la Mondialisation vont dans le sens d'une alimentation déséquilibrée qui touche tout le monde. Les enfants étant les plus sensibles à une alimentation déséquilibrée ou insuffisante, ce sont eux qui payent le plus lourd tribu à ce système.

Oui, la Mondialisation capitaliste fait fi de tout, y compris de nos équilibres alimentaires et les enfants sont les plus touchés.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.