Violence actuelle du système

Analyse de la violence du système en lien avec la formation d'une dictature de caste.

La couverture médiatique des "violences " des Gilets Jaunes masque la violence incommensurable du système. En quoi consiste cette violence ?
On peut difficilement nier aujourd'hui que s'est creusée une division profonde voire irrémédiable entre l'élite française, que nous définirons comme la caste supérieure dirigeante qui dispose des moyens d'étendre et d'approfondir toujours plus ses privilèges, et le « peuple » (incluant la classe moyenne) dont la volonté de l'élite est de le réduire en esclavage. Ce processus de mise en esclavage est enclenché, via la compression des droits sociaux au sens large (salaires, chômage, retraite, maladie). Une telle compression est dans la logique du système, et de la recherche de la liberté absolue de la caste supérieure dans la disposition de la valeur produite (en ce sens, on peut parler de la mise en place d'une dictature de caste). La caste supérieure se réserve les relations internationales (s'intègre à une caste internationale fondée sur le mépris du « peuple »), dispose de la plus-value matérielle, symbolique, intellectuelle, et cantonne les corps inférieurs au cadre national, voire local.
On ne peut plus s'aveugler sur la « méritocratie » à la française qui revient à se compromettre en donnant des marques de préappartenance à la caste.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.