Conseils de travailleurs et rôle d'un parti revolutionnaire selon Pannekoek

pour Marx, l'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. C'est pourquoi la tradition des défenseurs des conseils est en un sens plus fidèle à Marx que la tradition léniniste du parti dirigeant la revolution, dont la logique est celle de l'écrasement des conseils, organisations de l'émancipation des travailleurs par eux-mêmes. 

  En l'absence d'une vue claire des travailleurs sur leur position dans le système d'aliénation et d'exploitation, la tâche d'un parti pour Pannekoek est de " montrer la voie " c'est-à-dire au-delà de toute position partisane de défense d'intérêts particuliers, de faire prévaloir des vues lucides sur le système et ses conditions de fonctionnement. Doit-on adhérer pour autant à une théorie de l'effondrement nécessaire du capitalisme, qui forcerait en quelque sorte les classes travailleuses à ouvrir les yeux et à prendre en main la production ? Le capitalisme à su historiquement s'adapter aux crises engendrées par sa propre logique de fonctionnement, et on peut s'interroger sur le rôle de la technique dont Zuckerberg affirme qu'elle permettra à terme d'éliminer les derniers traces d'erreurs dues à la subjectivité humaine D'autant que l'on ne peut plus adhérer à l´idee d'une théorie absolue détentrice du savoir sur les lois de l'histoire, qui permettrait de prévoir la victoire finale du " proletariat ". Theorie qui comme l'indiquait Castoriadis repose sur le postulat non interrogé de l'objectivation intégrale de la force de travail. 

  De la nécessité donc de sortir du prophétisme, du messianisme et de l'attentisme qui s'auto alimentent. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.