Un déconfinement précipité?

Déconfinement précipité? 1) une immunité collective remise en question 2) la découverte d'un vaccin à court terme improbable 3) Inefficacité des pistes thérapeutiques médicamenteuses actuelles 4) Une diffusion aérosol / climatisation 5) interrogation sur l'efficacité d'une politique PCR 6) des séquelles graves du covid19 7) tracking tracing en question

Je m'interroge suite aux derniers articles publiés par les scientifiques via l'OMS et chinois pour le post déconfinement, repris par la presse généraliste (ce qui nous attend).

Si vous avez des informations rassurantes et alternatives, n'hésitez pas à commenter ce post, je ne fais que soulever des questions de base qui interpellent, merci par avance de vos retours argumentés :

1) Pas d'anticorps développés chez les 3/4 des individus ayant contracté puis guéri du Covid19 (d'où des gens qui sont tombés malades 2 voir 3 fois dejà) et sur le seul quart en ayant developpé on doute fortement d'une protection quelquonque à long terme car le virus est tres mutagéne ->  recherche d'une immunité collective toujours pertinente ?

2) Virus avec capacité mutagéne trés forte ayant déjà muté plus de 30 fois en quelques jours (études des souches sur les patients à Wuhan) / souches Européennes plus virulentes d'ailleurs que les premières ce qui laisse supposer que le virus devient plus pathogène que moins avec le temps ->  comment produire un vaccin efficace pour ce type de virus ?

Ps : Suite à l'émergence de l'épidémie de Sida début 80, les virologues prédisaient aussi trouver le vaccin en 1 à 2 ans à l'époque, où en sommes nous 30 ans aprés? Le Sras, sorti en 2003, y a 17 ans, un coronavirus quasi similaire au covid19 sur son arn n'a d'ailleurs pas non plus de vaccin à date. Le vaccin anti covid multi souches à horizon 18 mois reste t'il envisageable?

3) les antiobiotiques larges spectres, les macrolides etc semblent inefficaces voir même dangereux et les antiviraux testés depuis 6 mois déjà ne prouvent aucune efficacité thérapeutique non plus (yc antipaludiques type chloroquine et hydroxycloroquine, à date) -> un traitement médicamenteux avec effets thérapeutiques concrets est-il envisageable dans les mois prochains ? 

4) le virus résiste de plusieurs heures à plusieurs jours sur différentes surfaces, de plus des études démontrent desormais qu'il se transmet par la climatisation (Diamond princess, Charles de gaulles, resto chinois ect...).
On sait également que les masques en tissu ne protègent pas de la contamination (seuls ffp2, ffp3 + lunettes sont efficaces),


-> déconfine t-on pour faire repartir l'économie le plus vite possible parce qu'on a pas le choix a priori ?

Est ce qu'on a géré l'épidémie efficacement par le seul confinement pendant 2 mois et que cela suffit donc pour ne pas se mettre en danger de mort en allant travailler ou à l'école?

Comment va t-on gérer la promiscuité dans le métro, les bus, les écoles, les entreprises etc?

Quelles décisions si l'épidémie repart de plus bel ? On reconfine 2 mois? Plus longtemps? Quid des solutions alternatives? (Commandes de masques ffp2 pour la population générale, délais, faisabilité etc...)

5) Sachant qu'il est très improbable de développer une protection après une infection au covid19, et encore plus improbable une protection efficace à long terme : à quoi donc vont servir les politiques de test PCR (en hypothésant que ces politiques de tests soient quantitativement déployées à temps et à une échelle suffisamment forte, sachant qu'en France, seules les personnes présentant des symptômes d'infections et leurs cas contacts seraient alors testées?

Précision : le test PCR, contrairement au sérologique, ne permet pas de savoir si on a eu le coronavirus ou si on l'a de manière "fiable", mais simplement si on l'a "dans les fosses nasales" et uniquement à l'instant même du test par écouvillon....

On peut donc l'avoir dans les bronches et pourtant avoir 1 test PCR négatif tout en étant contagieux .

On peut aussi être négatif à 16h au moment du prélevement et être contaminé à 17h en revenant chez soi.

Et sans parler des 50% d'asymptomatiques pourtant contagieux aussi mais qui ne seraient pas testés, cela fait beaucoup de failles a priori.

Quelle utilité voyez vous à ces fameux tests PCR ?

Comment mener à bien une politique efficace de déconfinement dans ces conditions?

6) le virus entraînerait un certain nombre de séquelles dont certaines graves qui pourraient passer inaperçues même chez les patients apparemment guéris a priori : fibroses pulmonaires, pericardites et multiples atteintes du muscle cardiaque, lésions rénales graves, fibroses hépatiques, atteinte du système nerveux central, encéphalites etc...et ce risque signifierait qu'une future infection au covid19 majorerait fortement le risque de developper une forme sévère voir létale.

7) une application stop covid aux failles et menaces multiples  :

-> aucune garantie de "tracement" mais seulement du téléphone ayant téléchargé l'application

-> sur la base du volontariat uniquement donc non globalisable

-> introduisant une grave menace démocratique et de liberté individuelle

Quelle utilité sanitaire réelle d'une telle application face à ses nombreuses limites et failles techniques (exemple Singapour) et comment assurer respect de l'anonymat, de la liberté individuelle et plus globalement des principes démocratiques avec son déploiement?

 

 

Ci dessous les differentes sources sur chaque point de ce que j'ai écrit plus haut ),

Et si vous avez des informations complémentaires/ contradictoires / alternatives, et bien sur plus optimistes, n'hésitez pas !

Merci d'avance

1) Absence immunite :


https://www.courrierinternational.com/article/anticorps-est-immunise-apres-avoir-eu-le-covid-19-pour-loms-aucune-certitude

https://www.france24.com/fr/20200423-covid-19-des-anticorps-chez-seulement-un-quart-des-habitants-d-un-foyer-%C3%A9pid%C3%A9mique-fran%C3%A7ais?ref=wa

2) virus ultra mutagene :

https://www.france24.com/fr/20200423-covid-19-un-coronavirus-aux-nombreuses-mutations-pr%C3%A9coces

3) inefficacite des traitements testes depuis 6 mois :

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-coronavirus-y-t-il-traitements-efficaces-80303/

4) resistance du virus sur les surfaces et propagation aeroportee/climatisation :

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/pandemie-coronavirus-etude-revele-climatisation-favorise-contamination-plusieurs-personnes-80637/

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/03/26/coronavirus-combien-de-temps-le-sars-cov-2-reste-t-il-infectieux-sur-des-surfaces_6034549_4355770.html

5) inutilité potentielle et limite des test PCR vs sérologiques :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-les-tests-serologiques-sont-ils-vraiment-la-cle-du-deconfinement_fr_5e8f1605c5b6458ae2a4ff77

6) sequelles graves covid19 :

https://www.cnews.fr/france/2020-04-19/guerir-du-coronavirus-et-apres-quelles-sont-les-sequelles-laissees-par-le-covid-19?amp#aoh=15878990695944&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s

7) sur les limites démocratiques et failles techniques des applications de traking / tracing :

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/tracking-la-cnil-pointe-les-nombreuses-limites-de-l-application-stop-covid

https://www.numerama.com/politique/617303-coronavirus-pourquoi-lapplication-stopcovid-risque-de-ne-servir-a-rien.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.