pierre guerrini
Abonné·e de Mediapart

604 Billets

3 Éditions

Billet de blog 17 juil. 2014

Une morale rongée aux mites

pierre guerrini
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

  « Dreyfus ou L'intolérable vérité »   Un film de Jean A. Chérasse, de 1974  - censuré - avec  Marcel Thomas, Roger Peyreffitte, Michel de Lombarés, Roger Cochon, Michel Debré, Henri Guillemain, Edgar Faure, François Mitterand, Alain Krivine ... 

Cette comète lumineuse, présence du passé, croisait, le temps d'une projection, dans le ciel de la programmation de La Cinémathèque Française, et, sous nos yeux ébahis, il nous était donné d'assister à son passage.

De nous mirer dans le miroir de son passage.

Film remarquable, brillant, à l'époustouflante fluidité malgré l'inouïe complexité du sujet, d'un sujet dont rien du terrible kaléidoscope dont les multiples télescopages qui le composent vont déboucher sur des guerres à répétition et d'ampleur mondiale,  n'a échappé au réalisateur qui nous brosse, avec peu de moyens mais beaucoup de travail et un zeste de génie authentique, à faire pâlir d'envie le réalisateur du Faucon Maltais,  un tableau terrifiant de cette société qui vit et laissa, un temps, se dérouler et s'enferrer ce drame, cette tragédie qui va diviser durablement la France en deux, deux camps radicalement opposés, farouchement antagonistes, et à laquelle la nôtre n'a d'autant rien à envier que le propos est pertinent qui précise, et fait préciser à des interlocuteurs autorisés et avertis, qu'à l'époque du film, pareille affaire n'aurait jamais eu la moindre chance de voir le jour.

Entendons, aucune chance d’être jamais tirée au clair, et la vérité-vraie brandie au grand jour.

Ne parlons pas de notre époque, l'actuelle sinistre à tous les égards  ...  où ce à la mise en place de quoi l'on assiste dans le film de Chérasse, et que dénonce le réalisateur tout au long de son propos, de son film, trouve son aboutissement, son point d'orgue, sa clef de voute dans ce qu'est devenu, dans nos sociétés mondialisées,  le rapport du politique, de la gestion des affaires qui étaient sensées être celles de la cité et des gouvernés à l'éthique, à la morale et à la vérité.

Éthique, morale et vérité. Catégories dévaluées, sous-évaluées, ostracisées et moquées, argent et cynisme absolu font bon-ménage, c'est à dire qu'ils conduisent un maximum de faibles à leur perte pour le profit d'un minimum de forts. 

Éthique, morale et vérité, catégories obsolètes, frappées d'obsolescence accélérée par une corrosion continuelle, ourdie, organisée de façon active et concertée en vue de leur relègue et de leur oubli sur quelque étagère d'un musée de l'homme,  rongé aux mites qui lui  croûtent l’œil.

Horreur du présent. L’œil, et le cœur avec.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat