La stabilité européenne est en danger.

Incapable de se développer économiquement sous la présidence de Porochenko, l’Ukraine risquerait d’être à nouveau morcelée. Le journaliste Dmitry Gordon présente son analyse sur la TV ukrainienne « 112 ».

Dmitry Gordon © TV 112
L’annexion par la force de la Crimée par la Russie de Poutine est depuis 1945 un précédent en Europe. La règle de l’intangibilité des frontières, qui nous avait assuré la paix, a été violée.

Les conflits frontaliers, si meurtriers en Europe aux cours de siècle dernier, menacent à nouveau. Ils seraient capables de déséquilibrer une nouvelle fois notre continent et d’entraver son développement économique. Est-il besoin de rappeler cela à chaque famille française et dans chaque village de France sur la place du quel se dresse un monument aux morts ?

Des personnalités, et aventuriers politiques, Mélechon, Marine Le Pen, François Fillon, l’honorable Hélène Carrère d’Encausse, leurs organisations politiques, syndicales et autres, soutiennent l’agresseur Poutine ennemi de la paix.

Dans les prochains jours, l’agression contre l’Ukraine pourrait connaître un nouveau développement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.