Les Pussy Riot sur le terrain de la finale du Mondial

Quatre membres des Pussy Riot en uniforme de police ont pénétré sur le terrain de football lors de la finale de la Coupe du Monde entre la France et la Croatie. Les militants ont été immédiatement saisis et expulsés du terrain. Ils exigent l’arrêt de la répression politique en Russie.

Les Pussy Riot rentre en action. © Méduza
Le groupe Pussy Riot s'est travesti en policier pour cette action qu'il a appelé : « Un policier entre en jeu ». Elle était dirigée contre la répression en Russie et dédiée au 11e anniversaire de la mort du poète et artiste Dmitri Prigov. Prigov avait créé dans la culture russe l’image d’un policier céleste. Le policier céleste protège le sommeil du bébé, le policier terrestre persécute les prisonniers politiques, les emprison
Pussy Riot fraternise avec MBAPPE © Karen Bernedo. Pussy Riot fraternise avec MBAPPE © Karen Bernedo.
ne pour des publications, des likes » sur internet.

 L’agent de police céleste est l’organisateur de la merveilleuse fête du Mondial de football, le policier terrestre a peur de cette fête. Le policier céleste surveille attentivement le respect des règles du jeu, le policier terrestre rentre en jeu sans respecter les règles.

 Les militants exigent

  • la libération de tous les prisonniers politiques,
  • de cesser d’emprisonner pour des likes sur internet,
  • l’arrêt des détentions illégales lors des rassemblements,
  • de cesser de fomenter des affaires criminelles à des fins politiques,
  • de « transformer » le policier terrestre en policier céleste.

Interrogés après leur arrestation les policiers leur ont dit: « Dommage qu'on ne soit plus en 1937 ». 

Et on attend toujours la libération d'Oleg Sentsov et des autres prisonniers politiques.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.