Droit à la sécurité

La constitution française garantit aux citoyens la protection des droits fondamentaux, inscrits das la déclaration des droits de 1789.
La liberté et la sécurité font partie de ces droits.
On entend dire, en ce moment, que pour préserver la liberté, l'individu aurait le droit de refuser de se faire vacciner contre la Covid.
En agissant ainsi, on accepte de se mettre soi-même en danger, ce qui est un choix, mais aussi de mettre les autres en danger en acceptant de se muer en vecteur du virus, ce qui relève d'un égocentrisme indéfendable. Les individus vivent en société, et il n'y a qu'une société. Il appartient à l’État de défendre le droit à la sécurité des citoyens contre les comportements égocentriques d'une minorité. 
Considérant que la Covid va continuer à circuler pendant de longues années à travers la planète, le recours à la vaccination obligatoire est la seule réponse envisageable.

Le nombrilisme de quelques-uns ne doit pas y faire obstacle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.