Pierre Monchal
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 nov. 2014

La Démocratie a besoin de courage, d'opiniatreté, de modestie, d'altruisme ....

Pierre Monchal
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La démocratie est un eco-système complexe, qui a été construit par des générations. Tant d'humains ont donné leur vie, physiquement ou psychiquement pour la faire grandir. C'est un systeme complexe, et on ne le transformera pas d'un coup de baguette magique. Il faut une attention constante et l'engagement cohérent d'un tres grand nombre. 

Je ne sais pas où commencer... il y a tant d'intelligence et d'idées partout... Qui donc saura faire fonctionner tout cela de concert ?

La démocratie est un eco-systeme. Comme l'arbre, il lui faut plusieurs ingrédients sinon elle s'étiole. L'arbre a besoin d'eau, d'air, de mineraux et de lumiere. Aucun n'est plus important que les autres, si un seul lui manque il dépérit.

Les ingrédients d'une Démocratie sont plus nombreux et plus complexes. Il faut les choyer tous.

Il faut en premier lieu un état de droit, pour que les décisions soient prises à la suite d'un echange d'idée et non par le plus fort. Ne l'oublions pas aujourd'hui, l'armée obéit à la démocratie, la police aussi. La loi du plus fort, c'est celle de la démocratie. Enfin beaucoup plus souvent qu'à l'époque des seigneurs ou des rois, ou des dictatures. Etat de droit. respect du droit. Respect de l'autre. Sans cela point de démocratie... Et l'armée obéit à la démocratie, c'est parce que notre culture a avancé jusqu'à ce stade où la majorité, et aussi la majorité des militaires, veut servir la démocratie.

Je crains ceux qui sont sûr d'eux, qui sont en colère et veulent tout casser, quitte à faire exploser la Démocratie. Il est plus rapide et plus facile de détruire que de construire. 

Il faut aussi de la culture, de l'enseignement, des citoyens éclairés et informés. Des citoyens motivés aussi, qui s'interessent et réfléchissent avant de voter. Il me semble que de ce côté là il y a de l'espoir, les Français s'interessent, même si ils sont décus par ce qu'on leur propose.

Il faut une "offre" politique de qualité. On sait tous que le bat blesse sur ce point. Les deux dernieres fois je suis allé voter aux présidentielles à reculons, pour faire mon devoir mais aucun candidat ne me plaisait. Il faut que de nouveaux partis puissent émerger avec de nouvelles personnes. C'est faisable, à condition qu'on s'en donne les moyens, la démocratie a un prix, il faudra un peu rogner sur la consommation... On sait bien faire des championnat de France qui parte par des qualifications dans les quartiers et les village poiur aller jusqu'au top, pourquoi pas en politique ?

Il faut un systeme de vote qui donne une chance aux nouveaux entrants et qui soit efficace. Ca c'est facile il suffit de remplacer le scrutin uninominal à deux tout par un scrutin multiple (on evalue chaque candidat en disant Ok, plutot Ok, plutot pas Ok, pas ok et on compte ... je detaillerai cela si ça vous interesse, mais de mon point de vue ça marchera !!  le systeme des primaires organisé par les partis me paraît un piege.

Il faut aussi et surtout une culture de l'échange et de la reflexion à plusieurs. Respecter l'autre et son point de vue tout d'abord. Je me souviens de Copé et sa meute qui qualifiaient systématiquement Holande et son gouvernement  d"incompétent" avec une férocité organisée. On peut critiquer oui, mais de manière constructive c'est mieux. Et ceux là même ont coulé apres Bigmalion...Les Français respectent les hommes politiques qui ont des idées et ne se comportent pas en chien de meute suivant le leader de leur parti aveuglément. Droite et Gauche ne devrait pas se traiter en enemi ni même en adversaires, mais en partenaires pour construire ensemble la France et l'Europe de demain.

Il faut une culture de l'information objective, de la transparence et de la vérification. Il faut la modestie et la curiosité d'aller voir ce qui se fait ailleurs. Il faut la rigueur de suivre les effets des décisions prises. Il faut le courage de simplifier encore et encore les regles pour qu'elles soient compréhensibles et claires. Les différents ministeres devrait afficher sur leur site : leurs objectifs (choisis de maniere démocratique), une evaluation de la situation actuelle, les actions alternatives possibles avec avantages et inconvénients de chacune... puis choix démocratique (vote des citoyens ou de l'assemblée), puis conduite de projet et conduite du changement : ça veut dire expliquer, ecouter, mais aussi avancer de manière ferme parfois. Il faut des indicateurs objectifs sur les résultats. Il faut aussi pouvoir tester des nouvelles façons de faire.

Bon ok, tout ça c'est des généralités vite écrites. Mais il faut bien commencer par quelque chose !

zêtes d'accord ou pas d'accord pour l'instant  ? ou boaf ??

A suivre ...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Dans le Béarn, des jeunes empêchés de s’installer en maraîchage bio
La communauté de communes de Pau a lancé un projet de « Ceinture verte » : l’installation d’une dizaine de paysannes et paysans par an autour de l’agglomération. Mais six jeunes sont actuellement suspendus au bon vouloir de la Safer, qui privilégie l’agrandissement des fermes existantes.
par Amélie Poinssot
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau