Pierre Yves Morvan

Écolo-sensible, mais pas écolo-rêveur

Ses éditions
Voir tous
  • Les OGM Bt c'est moins d'insecticides, c'est bio !

    Par
    Le texte de cet article a déménagé. Il se trouve en partie sur cette page de mon site : Les OGM Bt réduisent l'utilisation des insecticides, protègent les abeilles, favorisent la lutte biologique Ce déménagement a été fait pour éviter d'éventuels problèmes de référencement pour cause de "duplicate content" . Les commentaires sont conservés. Pierre Yves Morvan.
  • Le défi alimentaire - Changer les hommes ?

    Par
    La planète pourrait nourrir neuf milliards de mythiques homo-ecologicus-nogaspillus, rationnels, non-gaspilleurs, mangeurs de graines et de peu de viande. Mais ces hommes-là n'existent pas. Les hommes tels-qu'ils-sont mangent trop de viande quand ils en ont les moyens, gaspillent la nourriture quand ils en ont les moyens... Peuvent-ils se changer, peut-on les changer ?
  • KingCoal, le roi charbon ?

    Par
    Environ 80 % de l'énergie consommée sur la planète entière provient des énergies fossiles. On espère beaucoup des nouvelles énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque...) pour prendre la relève. Mais pour l'instant, elles ne sont pas à la hauteur. Il faut zoomer pour les apercevoir, elles comptent pour moins de 2 % de l'énergie consommée sur la planète.
  • La terre manque - La forêt va manquer

    Par
    La terre manque - La forêt va manquer La révolution verte, à partir des années 1960, fut le vrai miracle de la multiplication des pains, qui a multiplié les rendements par trois ou quatre selon les cultures. Ce miracle a presque supprimé les famines. Mais la menace alimentaire est toujours présente, nous avons besoin d'un nouveau miracle de multiplication des pains.
  • "Le nucléaire, c’est la manière la plus décarbonée de faire de l’électricité", Macron

    Par
    « On va fermer toutes les centrales thermiques et de charbon. En revanche, le nucléaire, c’est manière la plus décarbonée de faire de l’électricité. Je ne suis pas un idolâtre du nucléaire, mais il faut choisir ses priorités. Si je ferme demain une centrale nucléaire, ce n’est pas vrai que l’on peut développer tout de suite du renouvelable. »
Voir tous